DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: Federer pourrait rejouer sur terre battue en 2019

Vous lisez:

Tennis: Federer pourrait rejouer sur terre battue en 2019

Le Suisse Roger Federer lors de l'US Open, le 3 septembre 2018
@ Copyright :
EDUARDO MUNOZ ALVAREZ
Taille du texte Aa Aa

Le N.2 mondial Roger Federer pourrait rejouer sur terre battue en 2019 après avoir fait l'impasse sur cette surface lors des deux dernières saisons, a-t-il confié en marge de la Laver Cup à Chicago.

"La saison sur terre battue est en cours d'examen (...) Ce n'est pas exclu, je le saurai d'ici la fin de l'année", a expliqué jeudi soir le Suisse au site internet de la chaîne de télévision ESPN.

"J'aimerais avoir pris ma décision bien en amont, afin que je puisse planifier ma préparation, mon programme de préparation physique et même ce que je ferais à l'entraînement en décembre", a-t-il poursuivi.

"C'est quelque chose qui est manifestement important. Si je joue sur terre, cela change tout", a insisté le joueur aux vingt titres du Grand Chelem.

Depuis qu'il est revenu au sommet après une absence de six mois en 2016 en raison de problèmes à un genou et au dos, Federer n'a plus joué sur terre battue pour préserver son dos notamment et se concentrer sur la préparation de la saison sur gazon et de Wimbledon.

Il n'a plus participé à Roland Garros, le tournoi du Grand Chelem qui lui réussit le moins, depuis 2015 après avoir manqué l'édition 2016 en raison de ses douleurs au dos et les éditions 2017 et 2018 par choix.

Federer, 37 ans, a remporté Roland Garros en 2009 et a perdu quatre autres finales sur l'ocre parisien, toutes face à son grand rival, l'Espagnol Rafael Nadal.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.