DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: Pliskova ramène Osaka sur terre

Vous lisez:

Tennis: Pliskova ramène Osaka sur terre

Tennis: Pliskova ramène Osaka sur terre
Taille du texte Aa Aa

Naomi Osaka, sur la lancée de sa victoire à l'US Open au début du mois, espérait bien décrocher le titre à Tokyo dimanche devant son public, mais en finale l'ancienne N.1 mondiale Karolina Pliskova était trop forte: la Tchèque a remporté son 11e titre WTA.

Il n'aura fallu que 63 minutes à Pliskova, actuellement 8e joueuse mondiale, pour s'imposer 6-4, 6-4 et mettre un terme à une série de 10 matchs gagnés consécutivement par Osaka, 7e mondiale, depuis son premier tour à Flushing Meadows.

"Je suis heureuse de ne pas avoir été poussée à un troisième set", a déclaré la Tchèque de 26 ans qui avait été obligée de jouer ce set décisif lors de ses trois précédents tours.

"Mon service est ma meilleure arme et il a été la clé du match aujourd'hui (dimanche)", a-t-elle ajouté, en reconnaissant avoir bénéficié d'une méforme de son adversaire de 20 ans.

"Naomi était peut-être un peu fatiguée, ça se voyait, a souligné Pliskova. Mais son avenir est brillant et je dois la féliciter pour ces incroyables dernières semaines".

C'est d'ailleurs en favorite, alors qu'elle est devenue le 8 septembre la première Japonaise a remporter un tournoi du Grand Chelem, qu'Osaka est entrée sur le court dimanche et son début de match a semblé confirmer ce statut: un ace sur son premier service au premier jeu, puis deux jeux de service remportés blancs.

- Nerveuse et fatiguée -

Mais c'est alors que Pliskova est revenue dans le match pour faire le break 3-2 et conserver son avantage jusqu'à la fin du set.

"Je ne voulais pas essayer d'être plus puissante qu'elle, simplement parce qu'elle a plus de puissance que moi, a commenté Pliskova. Je voulais juste être patiente et attendre ma chance".

Déjà finaliste à Tokyo en 2016, Osaka a paru dès lors totalement démunie, enfouissant sa tête dans sa serviette au changement de côté en début de seconde manche.

Les choses ne se sont pas franchement améliorées pour elle et les gestes de nervosité face à son impuissance ont commencé à parasiter son jeu.

"Je me sens si nerveuse !", a-t-elle lancé à son coach Sascha Bajin en plein match.

Pliskova n'a pas lâché sa proie et a fait le break décisif à 5-4 avant de remporter le tournoi sur un 6e ace au jeu suivant.

La Tchèque a ainsi gagné son deuxième tournoi de l'année après Stuttgart en avril, et le premier depuis son mariage cet été.

"Le premier était avant mon mariage, je suis contente d'avoir maintenant un titre en tant que femme mariée", a-t-elle plaisanté.

Tout autre son de cloche chez Osaka qui n'a pu retenir ses larmes lors de la remise des trophées.

"Je ne me suis jamais sentie aussi fatiguée de toute ma vie, a-t-elle expliqué ensuite en conférence de presse, expliquant avoir besoin de repos: "Les chances de me voir jouer le prochain tournoi sont très minces".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.