DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Top 14: la 2e place pour Paris, l'aubaine pour Montpellier

Vous lisez:

Top 14: la 2e place pour Paris, l'aubaine pour Montpellier

Top 14: la 2e place pour Paris, l'aubaine pour Montpellier
Taille du texte Aa Aa

Paris distance la meute: le Stade Français s'est emparé seul de la place de dauphin du Top 14 dimanche lors de la 5e journée, où Montpellier a retrouvé le sourire en dynamitant (66-15) des Toulousains venus avec une équipe "bis"

+ Paris, une nouvelle vie en Rose

La confirmation: le Stade Français est bien sur le retour depuis que son propriétaire, Hans-Peter Wild, a sorti le chéquier cet été pour ne pas revivre la même saison que la précédente, sa première (12e place). L'ancien sélectionneur de l'Afrique du Sud Heyneke Meyer a débarqué dans la capitale, en compagnie d'un encadrement pléthorique et de plusieurs joueurs de premier plan (Fickou et Maestri en attendant Sanchez). Avec eux, les Parisiens vont mieux, beaucoup plus solides en défense et en mêlée, pragmatiques, et tranchants en attaque.

Cette deuxième victoire à l'extérieur permet au Stade Français (18 pts) de revenir à un point de Clermont (défaite 23-19 à Bordeaux-Bègles). Et de reléguer quatre longueurs derrière ses premiers poursuivants: le Racing 92, Toulouse et Castres, qui mènent une meute resserrée: avec les succès de l'UBB, de La Rochelle contre Lyon (30-13), du Racing contre Castres (27-11) et de Montpellier contre Toulouse dimanche en clôture (66-15), sept équipes se tiennent désormais en deux points de la 3e à la 9e place.

+ MHR, lumière au bout de l'impasse

Vice-champion de France en titre, Montpellier était attendu au tournant après sa déroute à Lyon (55-13) point d'orgue d'un début de saison raté (une victoire). Les Héraultais, toujours touchés par leur défaite en finale en juin contre Castres, allaient-ils se révolter? Lancer enfin leur saison? Difficile de tirer des conclusions vu la faiblesse de l'opposition toulousaine.

L'encadrement des Rouge et Noir, invaincus depuis le début de saison, avait en effet choisi, en prévision du derby contre Castres dans six jours, de changer douze titulaires par rapport à l'équipe victorieuse du Racing 92 le week-end passé (30-17). Et de titulariser quatre champions du monde des moins de 20 ans avec la France en juin (Lebel, Guillaume Marchand, Ntamack et Tauzin). Cette impasse, couplée au carton rouge reçu par Piula Faasalele dès la 17e minute, a abouti à la plus large défaite du Stade Toulousain depuis le 82 à 19 encaissé à Bourgoin en mai 2003.

+ Dr Toulon et Mr RCT

Comme leurs couleurs, les autres Rouge et Noir ont eux proposé deux visages contre Agen (33-3). L'un séduisant en première période puis dans les dix dernières minutes, l'autre atone entre ces deux phases de domination.

Les Agenais, pourtant, s'étaient déplacés avec une équipe bis en vue de leur prochain match à domicile, où ils comptent assurer leur maintien. Et avaient encaissé la bagatelle de 61 points de moyenne et 19 essais au total lors de leurs deux voyages, il est vrai chez des gros bras (Clermont et Racing 92).

Cette victoire, si elle déleste Toulon d'un peu de pression et lui permet de revenir à quatre points du wagon des six qualifiés, montre que les Varois, certes en progrès, sont encore en rodage sous les ordres de Patrice Collazo. Les deux prochaines journées devraient montrer un peu plus l'étendue du travail accompli et à venir: ils joueront à l'extérieur, où ils n'ont toujours pris aucun point, qui plus est à Clermont et Montpellier.

+ Grenoble thésaurise

Comme en Gironde, jour de première au stade des Alpes: le FCG a enfin ouvert son compteur victoire, de plus dans une rencontre à ne pas perdre, face à l'autre promu, Perpignan (31-22). Elle permet à Grenoble (6 pts), qui occupe la 13e place synonyme de barrage, de prendre cinq points d'avance sur l'USAP.

La lanterne rouge serait bien inspirée de glaner son premier succès d'ici la coupure européenne, face à Montpellier ou à Pau. Car le calendrier des Grenoblois semble un peu plus abordable sur le papier (déplacement à Lyon et réception de Bordeaux-Bègles), comme celui d'Agen (11e, 8 pts), qui recevra Pau et ira à Toulouse. Les Béarnais (9e, 9 pts), battus pour la deuxième fois de suite à domicile, glissent eux vers la zone rouge.

nk/dmk

Résultats de la 5e journée du Championnat de France Top 14 de rugby:

samedi

Bordeaux-Bègles - Clermont 23 - 19

Grenoble - Perpignan 31 - 22

La Rochelle - Lyon 30 - 13

Toulon - Agen 33 - 3

Racing 92 - Castres 27 - 11

dimanche

Pau - Stade Français 13 - 25

Montpellier (bo) - Toulouse 66 - 15

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.