DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

En grève de la faim, le cinéaste Sentsov devient citoyen d'honneur à Paris

Vous lisez:

En grève de la faim, le cinéaste Sentsov devient citoyen d'honneur à Paris

En grève de la faim, le cinéaste Sentsov devient citoyen d'honneur à Paris
Taille du texte Aa Aa

La mairie de Paris a attribué lundi la citoyenneté d'honneur au réalisateur ukrainien Oleg Sentsov, emprisonné en Russie et en grève de la faim depuis mi-mai, à l'issue d'un vote à l'unanimité.

"A l'heure où je vous parle, Oleg Sentsov poursuit sa grève de la faim pour contester sa condamnation à 20 ans de réclusion", a déclaré la maire de Paris Anne Hidalgo, rappelant que "la ville de Paris a toujours été du côté des défenseurs de la liberté".

Le cinéaste de 42 ans, opposé à l'annexion de la Crimée, a été condamné en 2015 à 20 ans de détention pour "terrorisme" et "trafic d'armes" à l'issue d'un procès qualifié de "stalinien" par Amnesty International et dénoncé par Kiev, l'Union européenne et les États-Unis.

Il a cessé de s'alimenter le 14 mai et n'est maintenu en vie que par les compléments alimentaires injectés par l'administration pénitentiaire russe. Le cinéaste réclame notamment la libération de "tous les prisonniers politiques" ukrainiens emprisonnés en Russie.

Oleg Sentsov "a déclaré depuis avoir été battu et privé de sa citoyenneté ukrainienne", s'est émue la maire de Paris, au cours du conseil de Paris, estimant que "sa décision (de grève de la faim) n'est pas suicidaire, mais politique".

"Nous pouvons encore le sauver", a-t-elle appelé, et lui attribuer la citoyenneté d'honneur de la mairie de Paris "c'est un acte d'espoir, un acte symbolique".

Plusieurs personnalités étaient présentes en tribune lors du vote, dont le philosophe français Michel Eltchaninoff, la réalisatrice Julie Bertuccelli et l'actrice Irène Jacob.

Depuis plusieurs mois, responsables politiques, écrivains, acteurs (Johnny Depp) ou cinéastes (comme Jean-Luc Audiard) occidentaux ont multiplié les appels, allant pour certains jusqu'à observer une journée de grève de faim, pour demander la libération d'Oleg Sentsov. En vain, le Kremlin restant indifférent.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.