DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'attentat d'Ahvaz est l'oeuvre de séparatistes jihadistes, dit l'Iran

Vous lisez:

L'attentat d'Ahvaz est l'oeuvre de séparatistes jihadistes, dit l'Iran

Taille du texte Aa Aa

L'attentat de samedi ayant fait 24 morts à Ahvaz, dans le sud-ouest de l'Iran, a été commis par un commando lié à des séparatistes jihadistes "soutenus par des pays arabes", selon un communiqué du ministère des Renseignements iranien en ligne mardi.

"A la suite d'opérations de renseignement menées dès les premières minutes" après l'attentat, "cinq membres d'un commando terroriste affilié à des groupes séparatistes takfiris soutenus par des pays arabes réactionnaires ont été identifiés", écrit le ministère.

Le terme "takfiri" est utilisé par les autorités iraniennes pour désigner les jihadistes sunnites. Il dérive du mot arabe "takfir" (anathème), accusation utilisée par ces extrémistes comme justification de la violence contre ceux qu'ils estiment être des impies.

"La cachette des terroristes a été découverte, et 22 personnes impliquées [dans l'attentat] ont été arrêtées", ajoute le communiqué, indiquant que "des explosifs, du matériel militaire et des équipements de communication ont été découverts et saisis dans cette cache".

"Les commanditaires et soutiens étrangers de cet acte terroriste ont également été identifiés; il sera donné davantage d'information sur eux en temps utile", écrit encore le ministère.

Perpétré samedi matin, l'attentat d'Ahvaz, a été mené par un commando ayant ouvert le feu à l'arme automatique sur un défilé militaire et la foule des spectateurs.

Les autorités avaient précédemment annoncé que les assaillants étaient quatre et qu'ils avaient tous été abattus.

Située à environ 560 km au sud de Téhéran, Ahvaz est la capitale de la province du Khouzestan, peuplée majoritairement d'Arabes.

Immédiatement après l'attentat, les autorités iraniennes avaient mis en cause la mouvance séparatiste arabe active dans cette province.

L'attentat a fait l'objet de deux revendications concurrentes, l'une au nom du groupe jihadiste État islamique (EI), l'autre au nom de la Résistance nationale d'Ahvaz, se présentant comme un groupe séparatiste arabe.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.