DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: Garcia laisse filer une balle de match et s'incline d'entrée à Wuhan

Vous lisez:

Tennis: Garcia laisse filer une balle de match et s'incline d'entrée à Wuhan

Tennis: Garcia laisse filer une balle de match et s'incline d'entrée à Wuhan
Taille du texte Aa Aa

La N.4 mondiale Caroline Garcia a perdu gros à Wuhan : la championne sortante s'est inclinée mardi dès son entrée en lice face à la Tchèque Katerina Siniakova (47e) en trois sets, 3-6, 7-6 (7/5), 7-6 (7/4), après s'être pourtant procuré une balle de match dans la deuxième manche.

Une très mauvaise nouvelle pour la N.1 française, pour laquelle cette semaine et la suivante sont cruciales : victorieuse coup sur coup à Wuhan et Pékin la saison dernière, elle remet en jeu près de 2000 (1900 exactement) des 4725 points qui lui valent le meilleur classement de sa carrière.

Sans étinceler, Garcia semblait avoir assuré l'essentiel quand elle a servi pour le match et obtenu une occasion de boucler la partie, à 5-4 dans le deuxième set, après avoir été menée 4 jeux à 2. Dans la première manche déjà, elle avait connu un départ poussif (0-2) avant d'enchaîner cinq jeux.

Mais la Lyonnaise de 24 ans n'a pas été capable de conclure et s'est laissée entraîner dans un match à rallonge - trois heures pile - par Siniakova.

Le set décisif a longtemps été indécis: Garcia a pris l'avantage 3-1, mais c'est Siniakova qui s'est finalement mise en position de servir pour le match à 5-4. La N.4 mondiale a égalisé à 5 jeux partout mais la Tchèque a mieux négocié le tie-break pour le remporter 7 points à 4.

Siniakova affrontera l'Espagnole Garbiñe Muguruza, ex-N.1 mondiale, en huitièmes de finale.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.