DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie: le Derby et le réveil pour la Roma

Vous lisez:

Italie: le Derby et le réveil pour la Roma

Italie: le Derby et le réveil pour la Roma
Taille du texte Aa Aa

Au bord du gouffre il y a huit jours après sa défaite à Bologne, l'AS Rome a réagi et a conclu samedi par une victoire dans le Derby face à la Lazio (3-1) une semaine où elle aura pris six points et retrouvé beaucoup de confiance.

Le match s'est peut-être joué sur la énième blessure au mollet de Pastore. Touché comme il l'a déjà été en début de saison et à de multiples reprises au Paris SG, l'Argentin a laissé sa place après 35 minutes à Lorenzo Pellegrini, pur Romain formé au club.

Et alors que son début de saison a été très compliqué, Pellegrini a été en une heure le héros du match le plus important qui soit dans la capitale italienne.

Après un début de match équilibré au plan des occasions mais où la Lazio avait paru plus sûre de ses forces et de son collectif, c'est lui qui a donné l'avantage à la Roma d'un but en talonnade (45e)... comme Pastore en a déjà inscrit deux depuis le début de saison.

Après la pause, la Lazio est revenue au score par Immobile, qui profitait d'une incroyable erreur défensive de Fazio (67e).

Mais Pellegrini entrait alors de nouveau en scène en obtenant à l'entrée de la surface un bon coup franc, transformé en but par Kolarov (71e).

- Di Francesco respire -

Le Serbe aura donc réussi un exploit rare, marquer dans le Derby de Rome sous le maillot de la Roma comme sous celui de la Lazio (en 2009).

Alors que les jambes pesaient lourd en fin de match, la Roma a fermé la marque sur un beau coup de tête de Fazio (85e) - qui avait quelque chose à se faire pardonner - à la réception d'un coup franc parfaitement frappé par... Pellegrini, présent sur les trois buts de son équipe.

Ce succès ramène la Roma à la 5e place, une longueur seulement derrière sa victime du jour, qui subit un vrai coup d'arrêt après un début de saison convaincant.

Surtout, après une victoire 4-0 en milieu de semaine face à Frosinone, il relance complètement les giallorossi, qui doivent enchaîner avec la Ligue des Champions mardi face aux Tchèques de Plzen.

Cette semaine à six points et sept matches a aussi montré que les joueurs restaient derrière leur entraîneur Eusebio Di Francesco, dont les oreilles avaient sifflé avec l'enchaînement des mauvais résultats.

A 18h, la 7e journée de Serie A se poursuit avec le duel au sommet entre la Juventus Turin, leader, et son dauphin Naples.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.