DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Djokovic: le plein d'énergie à Belgrade, avec le trône en ligne de mire

Vous lisez:

Djokovic: le plein d'énergie à Belgrade, avec le trône en ligne de mire

Djokovic: le plein d'énergie à Belgrade, avec le trône en ligne de mire
Taille du texte Aa Aa

Novak Djokovic, dont le retour au plus haut niveau s'est confirmé avec sa victoire à l'US Open, prépare à Belgrade son offensive en vue de ravir le trône du tennis mondial d'ici la fin de la saison.

"J'avais prévu d'être ici avec ma famille et il s'avère que je suis en course pour la place de N.1 (au classement ATP). J'espère que Belgrade me portera bonheur", a déclaré "Nole" lundi, lors d'un point de presse dans le centre de tennis que possède sa famille dans la capitale serbe.

C'est dans ce complexe moderne que Djokovic a décidé de faire le plein d'énergie, avec pour but de terminer en beauté une saison qui l'a vu renaître de ses cendres après une année 2017 calamiteuse.

"J'ai décidé avec mon équipe de rester un peu plus longtemps à Belgrade afin de récupérer et de bâtir une bonne base pour Shanghai", l'avant-dernier gros tournoi (Masters 1000) de la saison, a aussi expliqué Djokovic, 31 ans.

Depuis sa finale victorieuse à Wimbledon, Djokovic, absent six mois du circuit fin 2017 et opéré d'un coude en février, n'a perdu qu'un seul match sur le circuit ATP, à Toronto (au 3e tour contre Tsitsipas).

Avant de décrocher son 14e titre en Grand Chelem, à l'US Open, il s'était aussi imposé à Cincinnati.

A la Laver Cup, "Djoko" a enregistré deux défaites, une en double associé à Roger Federer et une autre en simple face à Kevin Anderson, qui a donc pris une petite revanche sur la finale de Wimbledon.

Dispensé de défendre des points jusqu'à la fin de l'année, et avec un Rafael Nadal écarté sur blessure, Djokovic pourrait bel et bien terminer l'année au sommet pour la cinquième fois de sa carrière (après 2011, 2012, 2014 et 2015).

Mais le "Djoker", tout en ne cachant pas son ambition de remonter sur le trône, se veut patient. Il veut d'abord jouer de son mieux à Shanghai puis, grappiller d'autres points dans des tournois qui ne l'ont vu que très rarement ou jamais, comme Bâle ou Vienne.

"Nous laissons ouverte cette possibilité", a précisé Djokovic. "Mais il faut avant tout que je joue bien à Shanghai" a-t-il insisté.

Au classement ATP publié lundi, Djokovic est 3e, à plus de 2.300 points de Nadal. En revanche, à celui de la "Race to London", établi sur l'année civile et qualificatif pour le Masters de Londres, le Serbe est deuxième, à mille points de son grand rival espagnol.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.