DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue des champions: le Real Madrid surpris par la jeunesse russe du CSKA

Vous lisez:

Ligue des champions: le Real Madrid surpris par la jeunesse russe du CSKA

Ligue des champions: le Real Madrid surpris par la jeunesse russe du CSKA
Taille du texte Aa Aa

Privé de quatre titulaires et mené d'entrée, le Real Madrid n'a pas réussi à renverser la situation à Moscou face au CSKA (1-0), qui a remporté une victoire de prestige mardi pour la deuxième journée de la Ligue des champions.

Les triples tenants de la Ligue des champions, pourtant faciles vainqueurs de l'AS Rome 3-0 lors de la première journée, ont affiché un piètre visage dans la continuité de leurs derniers résultats décevants en Liga, une défaite 3-0 chez le Séville FC et un nul à domicile (0-0) dans le derby face à l'Atlético.

Sans leur capitaine Sergio Ramos, ménagé, Gareth Bale (touché aux adducteurs), Marcelo (mollet), Isco (appendicite), ni leur maître à jouer croate Luka Modric (entré à l'heure de jeu), il faut dire que les conditions étaient réunies pour la surprise.

- Trois poteaux pour le Real -

Pas impressionnée par l'enjeu, la jeune équipe russe a en effet fait trembler le club merengue par ses contres et les mouvements incessants de son avant-centre Fedor Chalov ou de ses milieux Nikola Vlasic, Ivan Oblyakov et Ilmat Akhmetov, 20 ans tous les quatre.

Quand il souffrait face à la pression madrilène, le vice-champion de Russie a aussi été sauvé trois fois par ses montants sur une frappe de Casemiro (28e), une tête de Karim Benzema (40e), capitaine en l'absence de Ramos, puis une autre de Mariano Diaz (90e).

Et l'expulsion de l'éternel gardien du CSKA Moscou Igor Akinfeev dans les arrêts de jeu, coupable d'une protestation un peu trop virulente, n'aura pas eu d'impact sur le résultat final.

- "Confiance" en Benzema -

"Il nous a manqué de la chance, on s'est créé beaucoup d'occasions mais le ballon n'a pas voulu rentrer. Le but rapide les a aidé, pour le CSKA s'était la situation idéale", a commenté l'entraîneur du Real, Julen Lopetegui, qui n'a pas voulu accabler Karim Benzema, muet depuis un mois.

"Tous les joueurs gardent ma confiance (...) Benzema a fait un super début de saison, ce n'est pas que lui mais toute l'équipe qui n'a pas marqué", a-t-il déclaré.

C'est la première fois depuis avril 2016 et un quart de finale à Wolfsburg (2-0) que le Real Madrid ne marque pas lors d'un match de C1.

Le Real Madrid s'était mis en difficulté tout seul dès l'entame du match après une énorme erreur de Toni Kroos. L'Allemand a raté sa remise en retrait et Nikola Vlasic en a profité pour aller tromper Keylor Navas (2e).

Le joueur arrivé d'Everton au mercato a aussi profité d'une hésitation coupable de Raphaël Varane, qui retrouvait le stade Loujniki deux mois et demi après y avoir été sacré champion du monde.

Mais Akinfeev a finalement peu eu à s'employer au cours des 90 minutes, ne réalisant qu'une parade sur une frappe peu dangereuse de Ceballos (82e). En seconde mi-temps, le Real Madrid a même semblé impuissant à contourner le bloc russe, ne tentant sa chance que sur des frappes lointaines.

Lopetegui n'avait pourtant pas attendu l'heure de jeu pour effectuer ses trois changements, faisant rentrer Modric et l'ancien lyonnais Mariano. En première mi-temps, le jeune Alvaro Odriozola avait déjà remplacé Daniel Carvajal, blessé (43e). Ce qui n'arrange pas les affaires de l'infirmerie madrilène...

Le CSKA, auteur d'un match nul 2-2 face au Viktoria Plzen en ouverture, occupe désormais la première place du groupe G, à la surprise générale devant les deux favoris, le Real et la Roma, victorieuse 5-0 contre Plzen.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.