DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rugby à XIII: le nouveau capitaine australien suspendu pour conduite en état d'ivresse

Vous lisez:

Rugby à XIII: le nouveau capitaine australien suspendu pour conduite en état d'ivresse

Rugby à XIII: le nouveau capitaine australien suspendu pour conduite en état d'ivresse
Taille du texte Aa Aa

Il n'aura même pas eu le temps de porter le brassard: tout juste nommé capitaine de l'équipe d'Australie de rugby à XIII, Greg Inglis a été suspendu deux matches pour avoir conduit en état d'ivresse, a annoncé mardi la Ligue nationale de rugby (NRL) australienne.

Le joueur de 31 ans, qui compte une quarantaine de sélections avec l'Australie, avait été interpellé lundi après-midi en état d'ébriété et en excès de vitesse au volant de sa Mercedes noire, près de Sydney, quelques heures seulement après avoir été nommé capitaine.

En raison de sa suspension, il manquera donc, en octobre, les matches de l'Australie face à la Nouvelle-Zélande et aux Tonga.

"Le sélectionneur australien Mal Meninga et le président de la NRL Todd Greenberg ont approuvé la sanction", précise la Ligue dans un communiqué, en ajoutant que le joueur a accepté la décision.

L'an dernier, l'avant des "Kangaroos", Josh Papalii, avait aussi raté un match face à la Nouvelle-Zélande après avoir plaidé coupable de conduite en état d'ivresse.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.