DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue Europa: Marseille, Rennes, Bordeaux, un rebond, vite!

Vous lisez:

Ligue Europa: Marseille, Rennes, Bordeaux, un rebond, vite!

Taille du texte Aa Aa

A Marseille et Rennes, rien ne va plus trop: les deux clubs sont dans une mauvaise spirale avant d'affronter jeudi en Ligue Europa respectivement l'Apollon Limassol à Chypre et Astana, au Kazhakstan. Bordeaux, hôte de Copenhague, va un peu mieux mais avait perdu lors de ses débuts dans sa poule européenne.

Attention, fragiles: Marseille est la deuxième pire défense de France, derrière la lanterne rouge Guingamp. Alors que l'état-major du club avait ciblé la défense comme point faible lors du mercato d'été, qu'il a fait venir le défenseur croate Duje Caleta-Car et le milieu néerlandais Kevin Strootman pour la renforcer, l'OM a déjà concédé 16 buts en championnat.

Même en Europe, les hommes de Rudi Garcia ont trouvé le moyen d'encaisser deux buts en fin de match à domicile contre l'Eintracht Francfort, qui évoluait alors à 10 contre 11, pour débuter leur campagne d'Europe par une défaite (2-1). Depuis, l'OM a gagné péniblement contre Strasbourg au Vélodrome (3-2), et coulé contre le rival lyonnais (4-2) puis à Lille (3-0).

Pas épargné par les blessures, le vice-champion d'Europe est donc déjà en situation d'urgence alors que se profile un déplacement périlleux à Chypre, chez l'Apollon Limassol. En 2017 au même stade, l'OL n'avait pu en ramener mieux qu'un match nul.

Pour les Rennais aussi, la situation s'est tendue. Après un début de championnat idéal, les Bretons bafouillent leur football et n'ont plus gagné depuis trois matches (deux défaites, un nul) et le succès arraché 2-1 contre les Tchèques de Jablonec, en Ligue Europa.

Opposés cette fois à Astana, ils devront se méfier d'une formation qui a tenu en échec le Dynamo Kiev chez lui en Ukraine lors du match précédent (2-2), avant un déplacement à haut risque chez le champion de France 2017, Monaco.

"Ce match, c'est une parenthèse dans une période difficile en championnat où on manque de points, de réussite, de confiance", a admis l'entraîneur Sabri Lamouchi en conférence de presse d'avant-match, mercredi. "On est contents d'être là pour retrouver nos valeurs, nos fondamentaux et les qualités de notre jeu qui étaient réelles il y a si peu de temps".

Enfin Bordeaux n'est pas souverain depuis le début de la saison, même s'il a pris sept points sur ses trois derniers matches de championnat, avec notamment une victoire à domicile contre Lille (1-0) et une autre à Guingamp (3-1). Lors de la première journée de Ligue Europa, les Girondins avaient concédé une triste défaite contre le Slavia Prague (1-0), et devront mieux faire pour ne pas se compliquer la tâche en vue d'une qualification pour le tour suivant.

Jeudi:

(16h50)

Groupe K

Astana (KZK) - Rennes (FRA)

(18h55)

Groupe A

FC Zürich (SUI) - Ludogorets (BUL)

Bayer Leverkusen (GER) - AEK Larnaca (CHY)

Groupe B

RB Salzbourg (AUT) - Celtic Glasgow (SCO)

Rosenborg (NOR) - RB Leipzig (GER)

Groupe C

Bordeaux (FRA) - Copenhague (DEN)

Zénit Saint-Pétersbourg (UKR) - Slavia Prague (CZE)

Groupe D

Anderlecht (BEL) - Dinamo Zagreb (CRO)

Fenerbahçe (TUR) - Trnava (SVQ)

Groupe E

Vorskla (UKR) - Sporting Portugal (POR)

Qarabag (AZE) - Arsenal (ENG)

Groupe F

AC Milan (ITA) - Olympiakos (GRE)

Betis Séville (ESP) - Dudelange (LUX)

(21h00)

Groupe G

Glasgow Rangers (SCO) - Rapid Vienne (AUT)

Spartak Moscou (RUS) - Villarreal (ESP)

Groupe H

Eintracht Francfort (GER) - Lazio Rome (ITA)

Apollon Limassol (CHY) - Marseille (FRA)

Groupe I

Sarpsborg (NOR) - Genk (BEL)

Malmö (SWE) - Besiktas (TUR)

Groupe J

Standard Liège (BEL) - Akhisarspor (TUR)

Krasnodar (RUS) - Séville FC (ESP)

Groupe K

Jablonec (CZE) - Dynamo Kiev (UKR)

Groupe L

Chelsea (ENG) - Videoton (HUN)

BATE Borisov (BLR) - PAOK Salonique (GRE)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.