DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Allemagne: un triplé d'Alcacer laisse Dortmund seul en tête

Vous lisez:

Allemagne: un triplé d'Alcacer laisse Dortmund seul en tête

Allemagne: un triplé d'Alcacer laisse Dortmund seul en tête
Taille du texte Aa Aa

Dortmund a conforté samedi sa place de leader de la Bundesliga en battant Augsbourg 4-3 grâce à un triplé de Paco Alcacer et un but du revenant Mario Götze, à l'issue d'un match d'une rare intensité qui s'est décidé à la 90+6e minute.

Avec 17 points, le Borussia est seul en tête et ne peut plus être rejoint à l'issue de cette 7e journée. Provisoirement quatrième, le Bayern Munich (13 pts) reçoit Mönchengladbach à 18h30 et reprendra, au mieux, la deuxième place en cas de victoire ou de nul.

Le temps additionnel de Dortmund-Augsbourg était écoulé lorsque les Noir et Jaune ont obtenu un coup franc bien placé légèrement sur la droite du but. Paco Alcacer, entré en jeu à la 59e minute, a placé la balle hors de portée du gardien, signant son troisième but de l'après-midi et mettant fin à un chassé-croisé à couper le souffle.

"C'est le meilleur match que nous avons fait, c'était fantastique pour le public mais pour nous aussi", a jubilé le coach de Dortmund Lucien Favre, arrivé de Nice à l'intersaison. "Cette ambiance derrière l'équipe, ça donne confiance. Nous avons toujours toujours essayé de jouer au football, même s'il y a encore beaucoup à corriger, surtout en défense."

Quant à Alcacer, arrivé en prêt du FC Barcelone, "c'est un très très très bon transfert", a lancé Favre, au comble du bonheur, avant de se reprendre: "Mais je ne veux pas citer de noms, nous sommes tous ensemble".

Après dix matches toutes compétitions confondues, le coach Suisse n'a toujours pas connu la défaite avec Dortmund. Et il continue d'avoir la main magique dans son coaching, car les deux buteurs, Alcacer et Götze, étaient entrés comme jokers.

- Le retour de Götze -

L'autre belle histoire du jour est le retour gagnant de Mario Götze. Le monde du football allemand s'inquiétait depuis des semaines pour l'ex-héros du Mondial-2014. L'homme qui avait marqué l'unique but de la finale de Coupe du monde contre l'Argentine était relégué sur le banc, voire en tribune depuis le début de saison.

Mais à la 77e minute, pour la toute première fois cette saison en championnat, il est entré en jeu. Sept minutes plus tard, il a signé le but du 3-2 après un beau geste technique contrôle orienté/tir croisé du droit.

Augsbourg, qui avait ouvert le score à la 22e minute par Alfred Finnbogason, n'a pourtant jamais rendu les armes. Les visiteurs ont mené une deuxième fois (2-1) à la 71e minute grâce à Philipp Max. Avant d'égaliser à 3-3 après le but de Götze par Michael Gregoritsch, d'une reprise de la tête sur corner, à la 87e minute.

Dortmund aurait pu se satisfaire de ce point mais l'équipe de ce début de saison a le mental et les tripes qu'elle n'avait pas la saison dernière. Elle a de nouveau retourné une situation compliquée, une semaine après sa victoire 4-2 à Leverkusen après avoir été menée 2-0 à la pause.

Dans les autres matches de l'après-midi, le Hertha Berlin, qui était à un point de Dortmund, a perdu l'occasion de rester au contact en allant faire un nul 0-0 à Mayence et glisse à la troisième place. Le deuxième est provisoirement Brême, vainqueur vendredi soir de Wolfsburg 2-0, à trois points du leader.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.