DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

GP du Japon: Hamilton "espère" être sacré dès le prochain GP

Vous lisez:

GP du Japon: Hamilton "espère" être sacré dès le prochain GP

GP du Japon: Hamilton "espère" être sacré dès le prochain GP
Taille du texte Aa Aa

Lewis Hamilton (Mercedes), vainqueur du Grand Prix du Japon dimanche et qui dispose de 67 points d'avance sur son dauphin allemand Sebastian Vettel (Ferrari), "espère" être sacré champion du monde de F1 dès le prochain GP aux Etats-Unis le 21 octobre.

Q: Vous avez l'air d'avoir particulièrement apprécié ce week-end.

R: "J'ai adoré ! Je suis très, très heureux. L'équipe a été très forte tout le week-end, c'est un fantastique doublé, une démonstration de la profondeur de la force de notre équipe. C'est le meilleur circuit au monde. Je ne comprends pas pourquoi on n'en fait plus des comme ça. Chaque seconde en piste était tellement amusante. J'ai pu sauvegarder mes pneus comme je le souhaitais et gérer le rythme. C'est bizarre, ça fait très, très longtemps que je pilote mais ma joie est toujours la même. C'est un sentiment incroyable."

Q: Le titre semble vous tendre les bras, potentiellement dès le prochain GP aux Etats-Unis le 21 octobre. Comment évaluez-vous vos chances d'être sacré là-bas ?

R: "Honnêtement, je vais prendre les choses les unes après les autres. A chaque fois que vous vivez un bon week-end, vous abordez le GP suivant sans savoir comment vous allez figurer et quel sera votre niveau de performance, mais je pense que nous n'avons fait que nous améliorer cette saison, donc je l'espère... Austin nous réussit généralement donc j'ai hâte de libérer ce monstre (sa monoplace, ndlr) là-bas."

Q: Ferrari et Sebastian Vettel semblent régresser depuis le retour de la trêve estivale. Cela vous surprend ?

R: "Bien sûr que je ne m'y attendais pas. Jusqu'au milieu de saison, ils étaient très forts, puis il y a eu Monza où ils étaient encore assez forts. C'est à Singapour que ça s'est vraiment mis à se détériorer. Je ne m'attendais certainement pas à ce qu'ils régressent comme ils l'ont fait. Ils ont énormément perdu en performance. Ça n'a rien à voir avec ce qu'ils étaient capables de faire auparavant. Je ne saurais pas expliquer cela et ça n'est pas vraiment quelque chose sur quoi je me concentre. Je suis sûr que Sebastian pourrait vous expliquer. Nous nous efforçons juste de faire de notre mieux et d'exploiter au maximum notre potentiel et nos capacités, c'est tout ce que nous pouvons faire. "

Propos recueillis en conférence de presse.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.