DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marathon de Chicago: première et record d'Europe pour Mo Farah

Vous lisez:

Marathon de Chicago: première et record d'Europe pour Mo Farah

Le Britannique Mo Farah vainqueur du marathon de Chicago le 7 octobre 2018
@ Copyright :
Andrew Weber
Taille du texte Aa Aa

La bruine et le ciel grisâtre de la "Windy City" (la ville des vents) n'ont en rien perturbé Mo Farah: le Britannique s'est offert dimanche son premier marathon à Chicago, établissant au passage un nouveau record d'Europe de pla distance en 2h 05 min 11 sec.

Roi incontesté du demi-fond avec quatre titres olympiques (2012 et 2016) et six titres de champion du monde (2011, 2013, 2015, 2017) sur 5000m et 10.000m, Farah a placé en fin de parcours une accélération à laquelle aucun de ses concurrents n'a pu répondre.

Progressivement passé de la piste à la route ces dernières années, le Britannique de 35 ans participait seulement à son troisième marathon.

Il a devancé l'Éthiopien Mosinet Geremew (2 h 05 min 24 sec) et le Japonais Suguru Osako (2 h 05 min 50 sec).

"Les conditions n'étaient pas exceptionnelles et on pensait tous aux conditions plutôt qu'au chrono mais, vers la fin, on a accéléré", a réagi "Sir" Farah, qui a amélioré de 37 secondes le record européen, détenu depuis décembre par le Norvégien Sondre Nordstad Moen.

"Je me sentais bien vers la fin de la course. Au début, j'étais un peu endormi mais, au bout du compte, je suis très heureux de ma course", a ajouté Farah, qui a profité de la réintroduction des "lièvres", après trois éditions sans (2015-2017), pour établir son temps de référence.

L'Américain Galen Rupp, tenant du titre à Chicago et médaillé de bronze aux JO de Rio, a terminé 5e en 2 h 06 min 21 sec.

Le champion du monde kényan Geoffrey Kirui, vainqueur à Boston en 2017, a lui fini 6e en 2 h 06 min 45 sec.

Chez les femmes, la Kényane Brigid Kosgei, 2e l'an dernier, s'est imposé en solitaire en 2 h 18 min 35 sec, loin devant les Éthiopiennes Roza Dereje (2 h 21 min 18 sec) et Shure Demise (2 h 22 min 15 sec).

"Je suis contente parce que j'étais deuxième l'an dernier", s'est félicité Kosgei, 24 ans.

"Aujourd'hui, j'avais une légère blessure mais j'ai amélioré mon chrono. J'étais blessée mais j'ai réussi à lutter contre la douleur."

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.