DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mbappé: Mondial digéré, saison vraiment lancée?

Vous lisez:

Mbappé: Mondial digéré, saison vraiment lancée?

Mbappé: Mondial digéré, saison vraiment lancée?
Taille du texte Aa Aa

Kylian Mbappé a retrouvé les Bleus lundi, au lendemain de son quadruplé supersonique contre Lyon. De quoi redonner le sourire à l'attaquant parisien, frustré par ses dernières sorties et "marqué" par sa récente suspension en Ligue 1.

"La suspension m'a marqué, la sélection va me faire du bien": noyé sous une pluie de compliments, le co-meilleur buteur du championnat de France n'a pas versé dans l'euphorie au moment de commenter, en zone mixte, ses quatre buts inscrits en moins d'un quart d'heure.

. Peut mieux faire

Le jeune champion du monde, suspendu trois matches, a retrouvé fin septembre les terrains de L1 après quasiment un mois d'absence. Pour son retour, Mbappé a délivré une passe décisive pour Neymar contre Nice (victoire 3-1). Il a récidivé mercredi contre Belgrade (victoire 6-1), avec une nouvelle offrande pour le Brésilien et un but, mais cela n'a pas suffi à le rendre heureux.

"Depuis le retour de suspension, mes prestations sont bonnes mais elles n'ont pas grand-chose d'extraordinaires", a commenté Mbappé dans les couloirs du Parc des Princes, avec en main le ballon du quadruplé signé par ses coéquipiers.

Plus tôt, devant les caméras de Canal Plus, la jeune vedette parisienne avait également nuancé sa prestation XXL du soir: "A titre personnel, j'ai raté des occasions, j'aurais dû marquer plus". Avant son festival, Mbappé a gâché trois face-à-face devant le gardien lyonnais Anthony Lopes. Et il avait déjà beaucoup raté en Ligue des champions quatre jours plus tôt.

. Mbappé à réaction

C'est justement sur la réaction de son jeune protégé qu'a insisté l'entraîneur du PSG Thomas Tuchel en conférence de presse d'après match.

"Contre Belgrade, il n'a pas eu beaucoup de chance. Et après ça, il a montré une bonne mentalité à l'entraînement pendant deux jours", a souligné le tacticien allemand, soucieux de mettre en avant l'altruisme de son buteur: "Aujourd'hui il était prêt à travailler dur pour l'équipe, pour se sacrifier défensivement et tactiquement. A mon avis, il a reçu sa récompense avec les quatre buts".

Et même si Mbappé "a eu beaucoup d'occasions de faire 5 ou 6" buts, "je suis très satisfait parce qu'il n'a pas perdu confiance", a noté Tuchel.

Le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps s'est lui montré dithyrambique, lundi à Clairefontaine, envers un joueur qualifié de "perfectionniste". Certes, "il a encore une marge de progression" mais "c'est prodigieux ce qu'il fait", a commenté le patron des champions du monde, évoquant un joueur "un peu hors-norme, hors catégorie".

Même écho de stupéfaction-admiration dans un tweet de Gary Lineker, ancien international anglais devenu consultant vedette: "Kylian Mbappé a marqué 4 buts en 13 minutes pour le PSG. A 19 ans, comment a-t-il pu ?"

Lundi, le nom de Mbappé est apparu logiquement dans la liste des 30 nommés pour le Ballon d'Or, et dans la liste des 10 nommés pour le premier Trophée Kopa, qui sera remis au meilleur joueur de moins de 21 ans. Ces deux prix seront décernés par France Football, organisateur du Ballon d'Or, le 3 décembre.

. Un apprenti déjà mature

A 19 ans et 9 mois, le dernier buteur français de la finale du Mondial, plus jeune joueur à inscrire un quadruplé en L1 lors des 45 dernières saisons selon le statisticien Opta, ne semble pas écrasé par le poids de son talent.

"Tout le monde dit qu'il est jeune mais il n'est pas jeune dans sa tête", a relevé Nasser al-Khelaïfi, le président du PSG qui l'a recruté à l'été 2017 en provenance de Monaco contre un package financier de 180 millions d'euros, soit 40 de moins que son coéquipier Neymar (26 ans).

Après avoir reçu les éloges du Brésilien, qui l'a présenté comme "un crack, un +fenomeno+", Mbappé a joué la carte du jeune apprenti modèle devant la presse: "Neymar est un grand joueur, je veux apprendre à ses côtés. Je veux continuer mon apprentissage, et c'est tout bénéf pour le Paris Saint-Germain".

Plus tôt, sur Canal Plus, le serial buteur français avait tenu à mettre en avant la qualité de ses partenaires. "J'insiste sur le collectif, on aura le temps de parler de moi, de Neymar... On voulait gagner, on voulait ce record à tout prix", a-t-il dit après la neuvième victoire consécutive du PSG, nouveau meilleur départ pour une équipe française en championnat.

A son jeune âge, oui, on aura le temps d'en reparler...

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.