DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Formule Electrique: l'Arabie Saoudite en ouverture de la saison 2018-2019

Vous lisez:

Formule Electrique: l'Arabie Saoudite en ouverture de la saison 2018-2019

Taille du texte Aa Aa

Le Conseil mondial de la Fédération internationale de l'automobile (FIA), réuni vendredi à Paris, a validé un calendrier de 12 dates et 13 ePrix pour la prochaine saison de Formule Electrique, qui débutera le 15 décembre en Arabie Saoudite.

L'ouverture de cette Saison 5 de la FE aura lieu à Riyad. L'autonomie doublée des nouvelles monoplaces dites de 2e génération (Gen2), au "look" encore plus futuriste, évitera aux pilotes de changer de voiture à mi-course.

Deux autres nouvelles manches auront pour cadre la ville de Sanya, une station balnéaire au bord de la Mer de Chine, dans la province du Hainan qui lutte très activement contre la pollution, et Berne, en Suisse, qui succèdera à Zürich.

Calendrier 2018-2019 du Championnat FIA de Formule E, validé vendredi par la FIA:

15 décembre 2018: Riyad (Arabie Saoudite)

12 janvier 2019: Marrakech (Maroc)

26 janvier: Santiago (Chili)

16 février: Mexico City (Mexique)

10 mars: Hong Kong (Chine)

23 mars: Sanya (Chine)

13 avril: Rome (Italie)

27 avril: Paris (France)

11 mai: Monaco

25 mai: Berlin (Allemagne)

22 juin: Berne (Suisse)

13-14 juillet: New York, 2 courses

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.