DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rugby: Castres échoue de justesse à Gloucester

Vous lisez :

Rugby: Castres échoue de justesse à Gloucester

Rugby: Castres échoue de justesse à Gloucester
Taille du texte Aa Aa

Castres tout près de l'exploit: malgré une belle fin de match, le champion de France a été battu (19-14) par le Gloucester d'un excellent Danny Cipriani, dimanche lors de la première journée de Coupe d'Europe.

Sur une pelouse détrempée, les Castrais ont d'abord donné l'impression d'abandonner toute ambition européenne au début de la seconde période, avant de passer proches d'une prouesse sur un dernier baroud d'honneur. Ils repartent tout de même avec un point de bonus défensif, synonyme d'espoir après le match nul du Munster et d'Exter la veille (10-10).

gi

"On a fait un match solide, mais on a trop fait de petites erreurs à des moments importants du match. Cela nous a empêché de nous installer dans la rencontre, même si à la fin on a la balle de match", a réagi un Urios plutôt satisfait malgré tout. "On a ramené un point, on est encore dans la course. C’est notre match le plus solide à l’extérieur en Coupe d’Europe depuis que je suis à Castres. Je pense que l’on pouvait gagner."

Pourtant, sans Kotze, Tichit, Capo Ortega, Vaipulu, Gérondeau, pas sélectionnés par Christophe Urios après "la grande déception du Stade Français", et sans les blessés Urdapilleta, Jelonch, Spedding, David, Combezou, l'après-midi s'annonçait difficile.

La pluie battante n'avait en effet certainement pas annihilé les ambitions de jeu de Gloucester. D'autant plus qu'avec Cipriani, à la baguette, et au sortir d'une victoire sur la pelouse des Wasps le week-end précédent, les "Cherry and Whites" abordaient la Coupe d'Europe du bon pied.

L'enfant terrible du rugby anglais a mis le feu. En multipliant les petits coups de pieds par-dessus le premier rideau (3, 23, 29), l'ouvreur a désarçonné le CO, plutôt efficace dans toutes les autres phases du jeu.

-Fin à suspense-

Le meilleur joueur du mois de septembre du Championnat d'Angleterre a réussi deux pénalités (11, 32) pour mettre les siens devant. Dumora a répliqué par une pénalité (17) et un drop (33) pour rester dans le match avant que Cipriani ne trouve la faille.

Sur une petite passe à l'angle superbement travaillé, le N.10 anglais envoyait Marshall percer, avant que l'ailier ne lance le N.9 Braley entre les poteaux (35, 13-6).

Privés de ballon au retour des vestiaires, les Champions de France ont ensuite donné l'impression de couler, multipliant les erreurs avant de se reprendre.

Cipriani y allait de son 100% au pied (52, 56) pour donner une belle avance à Gloucester, mais juste avant l'heure de jeu, Laveau s'offrait un vrai essai d'ailier au terme d'une belle chevauchée solitaire (59), puis Dumora réduisait encore l'écart sur pénalité (19-14, 72).

Las, le CO, alors en pleine bourre, gâchait une dernière pénaltouche (77). Malgré une énorme pression sur le maul, Gloucester résistait pour la plus grande joie du Kingsholm Stadium.

"Ils étaient sur un bon momentum à la fin du match. Mais nous avons été vraiment bon dans le moment crucial, en gagnant le turnover et la mêlée suivante", a soufflé le manager de Gloucester Johan Ackermann, soulagé. "C’était très intense, je crois qu’ils ne sont pas champions de France pour rien."

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.