DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hand: Montpellier au Mondial des clubs au Qatar

Vous lisez :

Hand: Montpellier au Mondial des clubs au Qatar

Hand: Montpellier au Mondial des clubs au Qatar
Taille du texte Aa Aa

Montpellier participe au Mondial des clubs de handball à partir de mardi à Doha, où aucun club français ne s'est jamais imposé.

Le MHB est seulement la deuxième équipe de l'Hexagone à se mesurer ainsi aux champions des autres continents. Et encore en 2016, le Paris SG avait été convié en tant qu'invité spécial et non en champion d'Europe. Il avait perdu en finale.

gi

Pour relever le plateau, l'hégémonie de l'Europe étant totale en handball, les organisateurs ont invité le tenant du titre, Barcelone, et le vainqueur de la Coupe EHF, Berlin. Ces deux clubs ont d'ailleurs enlevé les cinq dernières éditions.

Depuis la création de l'épreuve en 1997 (elle est devenue annuelle en 2010 seulement), le club qatari Al-Sadd a été le seul non-Européen à se glisser en finale, trois fois, dont une victorieusement (2002). Tous les autres titres sont revenus à des Espagnols (7) ou à des Allemands (3).

Montpellier jouera son quart de finale contre les Tunisiens d'Hammamet, champions d'Afrique, avant de retrouver très probablement Barcelone en demies.

L'équipe de Patrice Canayer arrive au Qatar dans une période délicate après cinq défaites en cinq matchs de Ligue des champions, dont l'une justement dans la salle du Barça il y a huit jours.

Le programme des quarts de finale (en heures françaises):

(14h00) Montpellier (FRA) - Hammamet (TUN)

(12h00) Barcelone (ESP) - Al-Najma (BHR)

(16h00) Taubaté (BRA) - Berlin (GER)

(18h00) Al-Sadd (QAT) - Sydney (AUS)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.