DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brésil-Argentine: un triste "Clasico" en Arabie

Vous lisez :

Brésil-Argentine: un triste "Clasico" en Arabie

Brésil-Argentine: un triste "Clasico" en Arabie
Taille du texte Aa Aa

Le Brésil, grâce à un but de son défenseur central Miranda dans le temps additionnel, a peiné mardi pour s'imposer 1 à 0 face à l'Argentine, privée de Messi, Aguëro et Di Maria, lors d'un match amical à Djeddah, en Arabie Saoudite.

Décevants lors du Mondial en Russie, les deux géants du football américain ont livré un match plutôt ennuyeux. Dans le désert, il n'y avait qu'un seul éclair, le but du vétéran Miranda, âgé de 34 ans.

gi

"En dépit de mon âge, j'ai été capable de montrer que j'ai une bonne condition physique et, bien sûr, je souhaite continuer à jouer pour l'équipe nationale parce que j'ai encore beaucoup à donner à ce maillot", a réagi le héros du soir.

En première période, les Argentins auraient pu tromper Alisson Becker, mais le tir de Giovani Lo Celso (Bétis Séville) et un coup franc enroulé de Paulo Dybala (Juventus), n'étaient pas cadrés.

Côté brésilien, la meilleure opportunité de but était un tir à bout portant du défenseur central de l'Inter de Milan Miranda, au deuxième poteau, sur un centre de Casemiro, mais Nicolas Otamendi sauvait sur sa ligne, Romero étant battu.

En seconde période, sur un centre de Neymar, Arthur tentait une reprise de volée à 20 mètres mais Romero s'interposait.

Sur un corner, alors qu'on s'acheminait vers un 0-0, Neymar déposait le ballon sur la tête de Miranda, qui parvenait à devancer Romero, dans les arrêts de jeu, alors qu'une séance de tir aux buts se profilait, pour ne pas laisser sans vainqueur les spectateurs saoudiens.

Dans l'étuve de Djeddah, alors que le Brésil alignait une équipe type avec le Barcelonais Artur comme titulaire au milieu, l'Argentine était privée de ses artificiers Messi-Aguëro-Higuain-Di Maria, laissés au repos, de ses retraités (Biglia, Mascherano) et ne comptait au coup d'envoi que 5 joueurs convoqués pour le Mondial-2018: Romero, Otamendi, Tagliafico, Lo Celso et Dybala.

Les Brésiliens avaient moins d'excuses pour justifier le piètre spectacle offert avec Firmino, Gabriel Jesus, Coutinho, Arthur et les Marquinhos, Miranda et Filipe Luis en défense.

Avec cette victoire, le Brésil compte 41 succès, contre 38 à l'Argentine, pour 26 matches nuls dans le Clasico sud-américain. La dernière opposition remontait à septembre 2017 en Australie. L'Argentine s'était imposée 1-0 en match amical.

"C'est toujours difficile (d'affronter l'Argentine), mais notre équipe a été meilleure que la leur parce que nous avons les mêmes bases depuis des années alors qu'ils viennent d'entamer un processus radical de rénovation", a résumé le défenseur brésilien Filipe Luis.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.