DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ski: Jean Vuarnet entre au Musée olympique

Vous lisez :

Ski: Jean Vuarnet entre au Musée olympique

Ski: Jean Vuarnet entre au Musée olympique
Taille du texte Aa Aa

Le Français Jean Vuarnet, champion olympique de descente, décédé en 2017, est entré à titre posthume au Musée olympique de Lausanne où seront exposés les skis qui lui ont rapporté l'or à Squaw Valley en 1960, a-t-on appris mardi.

Le fondateur de la station de ski d'Avoriaz est décédé en janvier 2017 à l'âge de 83 ans.

gi

Il avait marqué de son empreinte l'histoire du ski mondial le 22 février 1960 lors des Jeux d'hiver de Squaw Valley (États-Unis) en étant le premier champion olympique sacré sur des skis métalliques.

Ce sont justement ces skis dont son fils Alain Vuarnet vient de faire don au Musée olympique de Lausanne, a-t-on appris mardi auprès de l'une des responsables du musée.

Les skis métalliques de marque Rossignol, modèle Allais, seront bientôt exposés au public tout comme le casque que portait Jean Vuarnet le jour de sa victoire, son dossard et sa médaille d'or.

Alain Vuarnet a également cédé le prototype de la sculpture commémorative de l'invention de la position de l'oeuf, sculpture installée en 2010 à Morzine.

A Squaw Valley, Jean Vuarnet avait également surpris l'ensemble des athlètes et des suiveurs de la compétition en évoluant dans une position de recherche de vitesse jusqu'alors inédite - dite "de l'oeuf" - qu'il avait mise au point avec son entraîneur de l'époque, Georges Joubert.

En 1960, Jean Vuarnet fut à l'origine de la création de la station de ski d'Avoriaz, en Haute-Savoie. Puis, en 1964, du domaine skiable des "Portes du soleil", qui regroupe 12 stations de ski entre la France et la Suisse.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.