DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

XV de France: "Il n'y a jamais eu d'avenant" au contrat de Brunel, assure Laporte

Vous lisez :

XV de France: "Il n'y a jamais eu d'avenant" au contrat de Brunel, assure Laporte

XV de France: "Il n'y a jamais eu d'avenant" au contrat de Brunel, assure Laporte
Taille du texte Aa Aa

Jacques Brunel devait "dès le départ" rester sélectionneur du XV de France jusqu'en juin 2020 et non pas jusqu'en novembre 2019, a réaffirmé mercredi le président de la Fédération française de rugby Bernard Laporte, assurant qu'il n'y avait "jamais eu d'avenant" au contrat.

"Il n'y a qu'un contrat qui a été signé avec Jacques Brunel, c'est jusqu'en juin 2020. Il n'y a pas d'avenant. Et c'est Jacques qui me l'a demandé dans mon bureau", a affirmé à l'AFP le président de la FFR, interrogé à l'issue d'une table ronde sur l'évolution du rugby organisée à l'Assemblée nationale.

gi

Pourtant, lorsque l'ancien manager de Bordeaux-Bègles a remplacé Guy Novès, remercié pour mauvais résultats, fin décembre 2017, la FFR avait annoncé un contrat courant jusqu'à la Coupe du monde 2019, qui se terminera par la finale le 2 novembre.

"Peut-être qu'on a fait une connerie", a répondu Laporte, interrogé sur cette contradiction apparente. "Ce qui est sûr, c'est que Jacques m'a dit: +moi, je voudrais un contrat jusqu'en juin 2020. Et je lui ai dit: +c'est bien que tu me le demandes parce que je te l'aurais demandé aussi+."

Les mandats des sélectionneurs français débutent généralement juste après une Coupe du monde, à la fin de l'automne, afin d'avoir au moins deux mois pour préparer le Tournoi des six nations qui débute au coeur de l'hiver. Mais Laporte et Brunel ont décidé de faire évoluer cet usage.

"Je ne veux pas de Coupe du monde où l'on se soucie de qui va remplacer qui" a justifié Laporte. "Je veux qu'on y aille avec nos meilleurs atouts et que les joueurs se disent: +il (Brunel) sera là aussi au Tournoi des six nations+".

Brunel a appelé mercredi 31 joueurs pour préparer à partir de fin octobre les tests de novembre face à l'Afrique du Sud (le 10), l'Argentine (17) et les Fidji (24).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.