DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

XV de France: la fulgurante ascension de Demba Bamba

Vous lisez :

XV de France: la fulgurante ascension de Demba Bamba

XV de France: la fulgurante ascension de Demba Bamba
Taille du texte Aa Aa

De la Pro D2 aux Bleus: à seulement 20 ans, avec quelques années de rugby et quinze matches professionnels derrière lui, l'athlétique pilier droit de Brive Demba Bamba a connu une progression ascensionnelle jusqu'à être appelé mercredi pour la première fois dans les rangs du XV de France.

Le sélectionneur Jacques Brunel a sorti de son chapeau le nom du colosse du CAB (1,85 m pour 125 kg) pour les test-matches de novembre, à un poste si précieux, où les Bleus cherchent la perle rare et leur titulaire à un moins d'un an de la Coupe du monde 2019 (20 septembre-2 novembre).

gi

Prédire pour Bamba un destin japonais ou à la Christian Califano (première de ses 71 sélections à 22 ans, en 1994), dernier exemple de précocité au poste de pilier, serait aller bien vite en besogne. Sans pour autant paraître incongru au vu du rapide chemin parcouru ces dernières années.

Avant de martyriser les défenses en juin lors du Championnat du monde des moins de 20 ans remporté par les Bleuets, et de confirmer cette saison dans les rugueuses joutes de deuxième division, où il s'aguerrit avant de rejoindre Lyon et le Top 14 l'été prochain, Bamba a découvert le rugby sur le tard.

Il y a environ cinq ans à Saint-Denis, par hasard, alors qu'il tâtait plutôt les tatamis (judo) et le petit ballon rond (handball). Remisés au placard le kimono et les chaussures sans crampons: quelques années seulement après avoir touché son premier ballon ovale, Bamba a intégré les équipes de France jeunes puis les "grands", franchissant chaque palier.

"J'aime son évolution ces trois dernières années. Il est allé crescendo: à chaque marche il a rehaussé son niveau. Ce n'est pas surprenant, car c'est à l'image de son parcours. Il écoute, il prend la température du niveau et il s'y met" souligne auprès de l'AFP Sébastien Piqueronnies, le manager des Bleuets.

- 'Base athlétique' -

La pratique du judo et du handball, justement, a développé des qualités athlétiques naturelles qui expliquent sa précocité physique.

"Comme (Jordan) Joseph (N.8 de 18 ans également champion du monde des moins des 20 ans aujourd'hui au Racing 92), autre garçon au développement accéléré, il avait une base sportive, motrice et athlétique déjà très développée à son entrée dans le rugby", note Piqueronnies, qui met également en avant la "détermination d'un garçon de banlieue": "Il s'est expatrié à Brive (où son frère joue au handball, NDLR), s'est mis en difficulté, pour réussir son projet".

Cette base athlétique lui a aussi permis de sortir du lot dans le jeu courant, où il créé de notables différences. "Le handball lui a donné son jeu de jambes, ses appuis, sa dissociation (entre le corps et la vision) qui font qu'aujourd'hui il est très habile ballon en main avant et dans contact, sous forte pression. Il a cette capacité à avoir des changements de rythme et à gagner ses duels, intéressante pour un +droitier+ assez lourd" estime ainsi Piqueronnies.

- Travail des fondamentaux -

Bamba a en revanche dû beaucoup travailler en mêlée fermée: "Au début, il avait un peu de mal, mais c'est parce qu'il ne trouvait pas la bonne position. A partir du moment où il a réussi à bien se placer, il a commencé à dominer ses adversaires, à les +enfoncer+ de plus en plus et à prendre du plaisir. Il a toujours aimé le combat" développe Pierre Capdevielle, qui l'a eu sous ses ordres avec les Espoirs de Brive.

Durant seulement un peu moins de deux saisons, puisque Bamba a rapidement rejoint les professionnels: "Jouer en Top 14 (1er match en décembre 2017) en même pas un an et demi (après son arrivée chez les Espoirs), c’est impressionnant. Il avait et il a toujours un potentiel exceptionnel" ajoute l'ancien pilier. Reste à savoir s'il saura également l'exploiter au plus haut niveau, et quand.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.