DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coupe d'Europe: les quarts s'éloignent pour Toulon, étrillé à Edimbourg

Vous lisez :

Coupe d'Europe: les quarts s'éloignent pour Toulon, étrillé à Edimbourg

Coupe d'Europe: les quarts s'éloignent pour Toulon, étrillé à Edimbourg
Taille du texte Aa Aa

Toulon a compromis un peu plus ses chances de qualification pour les quarts de la Coupe d'Europe en s'inclinant lourdement samedi sur le terrain d'Edimbourg (40-14), sa deuxième défaite en autant de matches dans la poule 5 qui le laisse bon dernier.

Battus d'entrée de compétition sur leur propre pelouse la semaine dernière par Newcastle, les Toulonnais sont en grave crise de confiance: ils ont enchainé, samedi, leur quatrième défaite de rang toutes compétitions confondues et la septième en huit déplacements.

gi

Surtout, au-delà des chiffres, les hommes de Patrice Collazo se sont montrés friables et fragiles sur le terrain, en ratant des prises de balle, en concédant des en-avant décisifs et trop de pénalités.

La première dès la 4e minute de jeu, transformée par Jaco van der Walt, le N.10 d'Edimbourg auteur d'un sans-faute samedi.

Dès les premières minutes de jeu, les Toulonnais sont contraints de faire le dos rond pour résister aux assauts des Ecossais, à l'instar de cet essai sauvé par un "contest" de Tuisova devant son poteau gauche.

Ils finissent par craquer au quart d'heure de jeu, sur un essai accordé après assistance vidéo au deuxième ligne Ben Toolis, qui aplatit dans le ruck suite à un sauvetage des pieds de Belleau.

- Bonus pour Edimbourg -

Les Varois pensent revenir dans la rencontre sur un essai tout en puissance de Taofifénua, transformé par Belleau (21e, 10-7).

Mais le répit est de (très) courte durée: dès le renvoi, Henry Pyrgos profite d'une percée plein axe de Scott pour permettre à Edimbourg de prendre le large. Définitivement. Car Van der Walt inscrit ensuite trois pénalités et les Ecossais finissent la première mi-temps avec 19 points d'avance (26-7).

Le coup de gueule du capitaine Mathieu Bastareaud à la pause ne changera rien à la physionomie du match, puisque dès le retour des vestiaires, les Toulonnais retombent dans leurs travers en encaissant un nouvel essai, cette fois par McInally (44e, 33-7 après transformation).

L'essai toulonnais de Daniel Ikpefan (72e) est là aussi en trompe-l'oeil, puisque deux minutes plus tard, c'est un Toulonnais, François Trinh-Duc, qui offre devant son propre en-but le ballon du bonus offensif à Chris Dean, qui n'a plus qu'à aplatir (74e, 40-14 après transformation).

Lanterne rouge de sa poule, Toulon se trouve déjà au pied du mur en Coupe d'Europe, une épreuve qu'elle a remportée trois fois (2013 à 2015), avant la double confrontation face à Montpellier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.