DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 1: malchance et défaite pour la première de Thierry Henry sur le banc de Monaco

Vous lisez :

Ligue 1: malchance et défaite pour la première de Thierry Henry sur le banc de Monaco

Ligue 1: malchance et défaite pour la première de Thierry Henry sur le banc de Monaco
Taille du texte Aa Aa

Une bévue du gardien, un joueur majeur blessé, un autre exclu et une défaite (2-1): la première de Thierry Henry sur le banc de Monaco a été marquée par la malchance sur la pelouse de Strasbourg, samedi lors de la 10e journée de L1.

Le penalty de Youri Tielemans en toute fin de rencontre (90e+1) s'est avéré insuffisant pour empêcher le RCSA de l'emporter grâce à des buts d'Adrien Thomasson (17e) et Lebo Mothiba (84e).

gi

Monaco, qui a cruellement manqué de réalisme et de réussite sous le regard impuissant de "Titi", a enregistré sa quatrième défaite consécutive en championnat, la cinquième toutes compétitions confondues, et a glissé à l'avant-dernière place de L1.

"C n'était pas le scénario rêvé", a convenu Henry.

Avec seulement six points au compteur, les Monégasques, qui n'ont plus gagné depuis la première journée, pointent à trois longueurs du barragiste, Nantes, et quatre du 17e, Amiens.

A quatre jours d'un duel décisif pour son avenir en Ligue des champions sur la pelouse des Belges du FC Bruges, les joueurs de Thierry Henry n'ont pas réussi à redresser la barre malgré une prestation correcte ponctuée de nombreuses occasions.

- Falcao blessé -

Pire, le nouvel entraîneur azuréen a également perdu son attaquant colombien Radamel Falcao, sorti peu après la demi-heure de jeu en raison d'une blessure à la cuisse gauche. De plus, Henry sera privé le week-end prochain de Samuel Grandsir, suspendu après avoir été exclu pour jeu dangereux seulement trois minutes après son entrée (66e).

"Je veux retenir du positif dans le négatif, sinon on n'avance pas, et là le positif c'est qu'on a essayé de continuer à jouer, même à 10. On ne peut pas non plus retirer ce que Strasbourg a fait, ils nous ont bien empêché de jouer. On a eu une discussion à la fin avec Thierry (Laurey), ça aurait pu aller des deux côtés", a encore estimé Henry.

Strasbourg a, lui, confirmé son début de saison prometteur en réalisant un match solide. Parfois malmenés, les joueurs de Thierry Laurey ont été efficaces et solidaires, à l'image de Kenny Lala, qui a offert une passe décisive à Adrien Thomasson (17e) et a sauvé deux ballons sur sa ligne (38e, 57e).

Les Alsaciens, poussés comme d'habitude par un stade de la Meinau incandescent, sont classés à une prometteuse sixième place, avec 15 points.

"On a eu un peu de réussite en première période. On voulait laisser un minimum d'espaces, mais malgré tout, il y a eu deux ou trois situations qui auraient pu tourner en leur faveur", a noté l'entraîneur strasbourgeois. "On avance mais il y a encore beaucoup de boulot. Le championnat est très long, restons les pieds sur terre."

La première occasion du match était monégasque avec un coup franc enroulé de Jovetic que Sels allait enlever de sa lucarne (16e). Mais sur l'action suivante, c'est Strasbourg qui ouvrait la marque en profitant d'une faute de main du gardien azuréen sur une tête de Thomasson au point de penalty. Seydou Sy, titularisé en raison des absences de Benaglio et Subasic, blessés, manquait sa prise de balle et détournait le ballon dans ses filets (1-0, 17e).

- Manque d'efficacité -

Comme souvent cette saison, Monaco manquait d'efficacité. Ainsi, une frappe de Aholou était détournée magistralement par Sels (37) puis Lala sauvait sur sa ligne une tête de Touré sur le corner suivant (38), avant que Golovin ne manque sa reprise après avoir été servi idéalement dans la surface (45).

Après la pause, le scenario se répétait mais Sidibé (48e) et Glik (57e) étaient contrés in extremis.

Monaco ne trouvait finalement la faille que sur un penalty de Tielemans à l'entrée du temps additionnel (90e+1) mais il était déjà trop tard puisque Mothiba avait doublé la mise pour Strasbourg peu avant (84e).

"J'étais très heureux de voir Thierry Henry revenir ans le Championnat de France", a souligné Thierry Laurey après la partie. "Je lui ai souhaité bonne chance. Je lui ai dit: +vous n'avez pas eu de réussite, accroche-toi ça va tourner+".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.