DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Masters de Singapour: Wozniacki, tenante du titre, perd d'entrée

Vous lisez :

Masters de Singapour: Wozniacki, tenante du titre, perd d'entrée

Masters de Singapour: Wozniacki, tenante du titre, perd d'entrée
Taille du texte Aa Aa

La gagnante du Masters 2017 Caroline Wozniacki a démarré dimanche à Singapour la défense de son trophée par une défaite, contre Karolina Pliskova, de quoi aiguiser l'appétit des prétendantes Angelique Kerber ou Naomi Osaka, qui débutent lundi.

La Danoise, 2e joueuse mondiale, a perdu 6-2, 6-4 face à la Tchèque (5e), qui prend du coup la tête du groupe blanc aux côtés d'Elina Svitolina (6e), vainqueur plus tôt de Petra Kvitova (7e) 6-3, 6-3.

gi

La tenante du titre qui perd d'entrée, absences de la N.1 mondiale Simona Halep et de Serena Williams... Le tableau semble plus que jamais ouvert, avant l'entrée en lice de la sensation japonaise Osaka (4e), contre Sloane Stephens (8e), et de l'Allemande Kerber, face à Kiki Bertens (10e).

Ce dimanche de retrouvailles avec la Cité-État asiatique laissera à Wozniacki un goût d'autant plus amer qu'elle va reculer d'un rang au classement WTA qui sera actualisé lundi, doublée par sa rivale Kerber.

La native d'Odense, âgée de 28 ans, est pourtant arrivée dans la ville du Merlion forte d'un succès à Pékin, deux semaines plus tôt. Mais elle n'a jamais semblé en rythme face à la Tchèque, qu'elle a pourtant l'habitude de dominer (6 victoires en 9 face-à-face).

Pliskova avait, elle, sa défaite en demi-finale du Masters 2017 contre la Danoise toujours en tête: "J'avais une chance (de gagner), parce que j'avais fait un bon match l'an dernier ici (perdu 7-6(9/7), 6-3, NDLR)", a-t-elle réagi après le match.

"J'ai fait un match solide, alors qu'elle était un peu nerveuse en début de match. C'est toujours difficile de défendre un titre", a-t-elle poursuivi.

Svitolina, comme Pliskova, a été l'une des dernières à gagner son visa pour Singapour. Elle n'a pas perdu de temps en écartant Kvitova en 1h 28 min... contre laquelle elle restait pourtant sur sept défaites de suite depuis 2014!

"L'an dernier, j'ai été trop submergée par l'émotion, et pas assez concentrée sur l'adversaire (2 défaites en trois matches, NDLR)", expliquait l'Ukrainienne avant le début du Masters. Bonne élève, elle a retenu la leçon pour dominer sans sourciller la gagnante du Masters 2011.

"La clé, ça a été de rester forte mentalement tout le match, parce qu'elle frappe fort et qu'il fallait réagir rapidement", a-t-elle déclaré après sa victoire. "J'ai besoin d'un massage maintenant!"

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.