DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moto2: Quartararo disqualifié du GP du Japon, Bagnaia finalement vainqueur

Vous lisez :

Moto2: Quartararo disqualifié du GP du Japon, Bagnaia finalement vainqueur

Moto2: Quartararo disqualifié du GP du Japon, Bagnaia finalement vainqueur
Taille du texte Aa Aa

Suite à la disqualification du Français Fabio Quartararo (Speed Up), l'Italien Francesco Bagnaia (Kalex) a remporté le Grand Prix du Japon, catégorie Moto2, devant son compatriote Lorenzo Baldassari (Kalex) et le Portugais Miguel Oliveira (KTM).

Au classement des pilotes, Bagnaia porte son avance à 37 points sur Oliveira, alors qu'il ne reste que trois manches à disputer.

gi

Quatrième en Moto3 en 2016, puis cinquième en Moto2 la saison dernière, le pilote de 21 ans entrevoit un premier titre de champion du monde.

Quartararo, âgé de 19 ans, a cru tenir le deuxième succès de sa carrière, après sa victoire obtenue en Catalogne mi-juin. Il est monté sur le podium pour entendre la Marseillaise.

Mais la pression du pneu arrière de la moto du Français a été jugée non conforme par les commissaires de course une heure après l'arrivée.

Le Niçois, qui sera en MotoGP l'an prochain au sein de la nouvelle équipe satellite de Yamaha, SIC Petronas, avait rapidement pris la tête de la course devant Bagnaia, puis brillamment résisté à ce dernier, qui lui a mis la pression dans les deux derniers tours.

"Son rythme était vraiment très élevé, j'essayais de le suivre pour ne pas perdre le contact", a reconnu Bagnaia juste après l'arrivée.

"Mais c'était impossible de le dépasser car son accélération en sortie de courbe était trop importante", a ajouté l'Italien avant la disqualification de Quartararo.

Neuvième au départ, Oliveira a limité la casse avec une belle remontée, en passant notamment l'Espagnol Xavi Vierge (Kalex) à huit tours de la fin pour passer la ligne en quatrième position et hériter finalement de la 3e place.

La dynamique est cependant clairement du côté de son rival, qui reste sur six podiums consécutifs dont cinq succès.

Oliveira ne s'est plus imposé depuis le GP de République tchèque début août.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.