DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Khashoggi: "l'une des pires opérations de dissimulation de l'histoire" pour Trump

Vous lisez :

Khashoggi: "l'une des pires opérations de dissimulation de l'histoire" pour Trump

Le président américain Donald Trump à la Maison Blanche le 23 octobre 2018
@ Copyright :
Brendan Smialowski
Taille du texte Aa Aa

Le président américain Donald Trump a estimé mardi que le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi dans le consulat d'Arabie saoudite à Istanbul avait donné lieu à "l'une des pires opérations de dissimulation de l'histoire".

"Ils avaient un très mauvais projet à l'origine, il a été très mal exécuté et l'opération de dissimulation a été l'une des pires de l'histoire des opérations de dissimulation", a déclaré M. Trump depuis le Bureau ovale.

gi

"Cela n'aurait jamais du être envisagé", a-t-il ajouté. "Celui qui a eu cette idée, quel qu'il soit, est dans une situation très difficile", a-t-il encore dit.

Interrogé sur la réaction du président turc Recep Tayyip Erdogan, qui a appelé à punir les "commanditaires" de ce "meurtre sauvage", M. Trump a jugé qu'il avait eu un ton "dur" envers l'Arabie saoudite.

Le président des Etats-Unis croit-il à la version donnée par les Saoudiens ?

"Je veux d'abord connaître les faits", a-t-il répondu, tout en soulignant combien Ryad était un "excellent allié" des Etats-Unis depuis des décennies et rappelant qu'il était "l'un des principaux investisseurs aux Etats-Unis".

Agé de 59 ans, Jamal Khashoggi, un éditorialiste qui collaborait avec le Washington Post, a été tué le 2 octobre dans le consulat de son pays à Istanbul, où il s'était rendu pour obtenir des documents administratifs en vue de son prochain mariage.

Faisant un point sur l'enquête, M. Erdogan a décrit un "meurtre sauvage" qui a été "planifié" pendant plusieurs jours et mis à exécution par une équipe de "15 agents".

Sans impliquer nommément le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, dit "MBS" et régulièrement critiqué par Khashoggi, M. Erdogan a souligné l'importance de punir "toutes les personnes impliquées, des exécutants aux commanditaires" de ce meurtre.

Il faut "mettre au jour les responsabilités de chacun dans cette affaire, du plus haut niveau au plus bas"", a insisté le chef de l'Etat turc, qui a proposé de juger à Istanbul les 18 suspects arrêtés par Ryad.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.