DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

C1: Monaco s'en tire avec un nul pour la première européenne de Henry

Vous lisez :

C1: Monaco s'en tire avec un nul pour la première européenne de Henry

C1: Monaco s'en tire avec un nul pour la première européenne de Henry
Taille du texte Aa Aa

Malmené par le FC Bruges, le Monaco de Thierry Henry, qui débutait sa carrière européenne sur le banc monégasque, a ramené un match nul (1-1) de Belgique, mercredi lors de la 3e journée de la Ligue des champions (groupe A), mettant fin laborieusement à une série de cinq défaites consécutives.

L'ASM, qui avait ouvert le score par le jeune Moussa Sylla (18 ans) à la 32e minute, s'est fait rattraper peu après sur un but de Wesley (39e). Même s'ils décrochent leur premier points en Ligue des champions grâce à ce nul, les Azuréens, après les deux défaites face à l'Atletico Madrid et Dortmund, ont toutefois quasiment dit adieu à tout espoir de voir les huitièmes de finale de la Ligue des champions.

gi

Les joueurs du Rocher, qui ont beaucoup souffert en seconde période, vont plutôt tenter d'accrocher la troisième place du groupe, synonyme de qualification pour les 16es de finale de la Ligue Europa. Il faudra pour cela battre la solide formation belge dans deux semaines au Stade Louis-II.

Après avoir aligné un 4-3-3 lors de sa première, samedi à Strasbourg, Thierry Henry a opté pour un 5-4-1 avec trois centraux afin de sécuriser son secteur défensif.

"On a essayé d'être solide quand on n'avait pas la balle, de fournir du jeu quand on l'avait. J'essaie de trouver des points positifs pour pouvoir avancer, a souligné Henry. Ce que j'ai aimé, c'est l'intensité de l'équipe, l'équilibre de l'équipe, la transition offensive et défensive."

Confronté à plusieurs absences, le nouvel entraîneur de l'ASM a titularisé dans le but Loïc Badiashile, le quatrième gardien du club. Le portier de 20 ans, formé à l'ASM, a été propulsé sur le devant de la scène en raison des absences sur blessure du N.1 croate Danijel Subasic et du N.2 Diego Benaglio.

- Bruges inefficace -

Plutôt équilibrée et bien en place lors du premier acte, l'équipe monégasque a reculé après la pause et a subi les déferlantes du FC Bruges, qui a multiplié les occasions mais a cruellement manqué de réalisme, à l'image de Loïs Openda, qui n'a pas cadré sa tête à bout portant dans le temps additionnel.

"On méritait de gagner. On était la meilleure équipe sur le terrain et on s'est créé beaucoup d'occasions, a souligné Ivan Leko, l'entraîneur brugeois. D'un côté, je suis satisfait de ce que mes joueurs ont montré, de l'autre je suis déçu de ne pas avoir gagné."

La rencontre avait mal débuté pour l'ASM puisqu'Henry était contraint de remplacer l'attaquant monténégrin Stevan Jovetic, blessé à la cuisse droite, dès la 11e minute pour lancer le jeune Sofiane Diop (18 ans). Peu après, les Belges pensaient ouvrir le score mais Wesley, qui avait battu Badiashile du plat du pied, était signalé hors-jeu (14e).

Après un raté de Jovetic (2e) et une reprise de volée de Youri Tielemans non cadrée (17e), Monaco était toutefois récompensé de sa relative maîtrise à la demi-heure de jeu: sur un contre, Aleksandr Golovin traversait presque tout le terrain et servait dans la surface Sylla, qui prenait de vitesse Brandon Mechele et trouvait le petit filet opposé de Karlo Letica (0-1, 32e).

- Sylla proche du doublé -

Peu après, l'attaquant monégasque passait tout près du doublé. Lancé dans le dos de la défense brugeoise, il dribblait le portier adverse mais ne parvenait pas à redresser sa frappe (38e).

Ce manque d'efficacité allait coûter cher puisque le FC Bruges égalisait sur l'action suivante grâce à une tête de Wesley qui prenait le meilleur sur Kamil Glik pour tromper Badiashile (1-1, 39e).

Les Belges poursuivaient sur leur lancée en seconde période et faisaient beaucoup souffrir la défense monégasque. Ainsi, Badiashile devait réaliser une belle horizontale pour repousser une tentative de Bonaventure Dennis (47e). Puis Rezaei Kaveh manquait de peu le cadre (59e), tout comme le capitaine Ruud Vormer pourtant en position idéale à l'entrée de la surface (61e).

Côté monégasque, la seule occasion était l'oeuvre de Golovin, dont la reprise de volée était repoussée par Letica (72e).

Monaco, qui n'a plus gagné depuis 12 matches toutes compétitions confondues (4 nuls, 8 défaites), s'est quelque peu rassuré sur la pelouse du champion de Belgique. L'ASM devra désormais confirmer son timide renouveau pour offrir sa première victoire à Henry, samedi en championnat face à Dijon.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.