DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coupe du monde: Lindsey Vonn sur la route 86

Vous lisez :

Coupe du monde: Lindsey Vonn sur la route 86

Coupe du monde: Lindsey Vonn sur la route 86
Taille du texte Aa Aa

La star américaine du ski mondial Lindsey Vonn entame sa dernière saison avec pour objectif premier de battre le record absolu de 86 victoires en Coupe du monde du Suédois Ingemar Stenmark, alors que le circuit mondial reprend samedi à Sölden (Autriche).

Avec 82 victoires, Lindsey Vonn a les moyens de dépasser cette marque symbolique du ski alpin, elle qui a encore remporté cinq courses l'hiver dernier.

gi

"Si je l'obtiens, ce serait un rêve devenu réalité. Sinon, je pense que j'ai eu une carrière incroyablement réussie quoi qu'il arrive. Je suis toujours la skieuse la plus titrée de l'histoire", a indiqué l'Américaine dans une interview à NBC Sports il y a deux semaines.

A 34 ans, la quadruple lauréate du gros globe de cristal et triple médaillée olympique a annoncé que cette saison serait sa dernière afin de se préserver physiquement, elle qui a déjà été de nombreuses fois blessée.

"J'ai fini par réaliser qu'après avoir accompli tant de belles choses sur les skis, j'ai besoin de voir plus loin que les podiums, les objectifs, la compétition, et de trouver à quoi ressemblera mon avenir sans tout cela. J'ai besoin d'accepter le fait que je m'en sortirai très bien sans le ski parce qu'aujourd'hui, ma santé et ma famille passent en premier", a écrit la championne dans une lettre ouverte publiée par Sports Illustrated.

Le circuit mondial perdra alors une véritable star, la seule dont la notoriété dépasse le monde du ski. La grande blonde (1m78) au sourire hollywoodien cumule 4 millions d'abonnés sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Instagram) où elle conte notamment sa vie privée avec le hockeyeur canadien P.K. Subban, après avoir formé un couple vedette avec la légende du golf Tiger Woods.

- "Girl power" -

Adepte des couvertures de magazines, Lindsey Vonn est aussi sous ce vernis glamour une icône "girl power", elle qui demande depuis des années -sans succès- à tester la compétition avec les hommes.

Sa fondation finance des bourses scolaires avec la devise: "donner confiance aux femmes du monde entier pour déplacer des montagnes".

La reine de la vitesse se concentre cette saison sur les descentes et les super G, et ne participera donc pas au géant d'ouverture de Sölden (Autriche) samedi.

Elle laisse pour ce weekend la vedette à sa compatriote Mikaela Shiffrin, double tenante du gros globe à seulement 23 ans, qui paraît prête à dominer longtemps le ski mondial avec déjà 43 victoires en poche.

Les hommes entrent en piste dimanche avec l'implacable Marcel Hirscher, en route pour un 8e gros globe consécutif. Même le Norvégien Henrik Kristoffersen (24 ans), son dauphin du classement général la saison dernière, ne semble pas pouvoir l'inquiéter.

La seule faille de l'Autrichien (29 ans) pourrait être sa motivation. Après avoir évoqué au printemps une possible retraite au sommet de sa gloire (4 titres mondiaux, 2 olympiques), il sera bien présent mais a annoncé que le temps où il avait "accordé au sport la priorité sur tout était révolu".

- Climat changeant -

Les skieurs français les plus en vue seront présents à Sölden: Tessa Worley souhaite être la plus régulière possible sur les podiums de géant pour reconquérir le globe de la spécialité (lauréate en 2017, 2e en 2018), en chef de file d'une équipe féminine qui a changé son encadrement après plusieurs saisons décevantes.

Regonflé par des JO-2018 réussis (deux médailles) au cœur d'une saison en-deça de ses standards, Alexis Pinturault espère retrouver le sommet de l'affiche en géant.

"L'an dernier j'ai eu quelques soucis qu'il a fallu que je corrige et que j'ai essayé de régler cet été. Est-ce que ça a été suffisant? Est-ce que je suis maintenant revenu à un meilleur niveau? Seules les courses nous le diront", estime le skieur polyvalent, qui a coché les mondiaux de Are en Suède (5-17 février) comme grand objectif.

Après avoir été menacées par la chaleur, qui a sévi en octobre, même sur le glacier de Rettenbach à 3.000 m d'altitude, les courses du weekend, préparées sur de la neige stockée depuis l'hiver dernier, devront faire face à d'importantes chutes de neige selon les dernières prévisions.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.