DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tour de France 2019: les plus et les moins des candidats

Vous lisez :

Tour de France 2019: les plus et les moins des candidats

Tour de France 2019: les plus et les moins des candidats
Taille du texte Aa Aa

Tom Dumoulin et Chris Froome se partagent sur le papier la position de favori du Tour 2019, à moins de neuf mois du coup d'envoi de Bruxelles. Tour d'horizon des candidats potentiels:

Romain Bardet (FRA/AG2R La Mondiale), 2e en 2016 (6e en 2018):

+ : la variété des étapes de moyenne et de haute montagne, la hiérarchie établie dès la première semaine, le passage sur des routes qu'il connaît par coeur (Brioude, col de l'Iseran)

gi

- : les deux contre-la-montre, par équipes et individuel. L'attente de son public dans le Massif Central.

Tom Dumoulin (NED/Sunweb), 2e en 2018:

+ : les grands cols des Pyrénées et, plus encore, des Alpes, taillés à sa mesure. Les deux chronos au programme.

- : le soutien de son équipe dans les longues étapes de montagne, le kilométrage limité du contre-la-montre individuel.

Chris Froome (GBR/Sky), vainqueur en 2013, 2015, 2016 et 2017 (3e en 2018):

+ : le registre du Britannique, à l'aise sur tous les terrains du Tour. Son expérience et le soutien d'une équipe supérieurement armée.

- : le Tour 2018 et sa troisième place derrière Dumoulin.

Thibaut Pinot (FRA/FDJ), 3e en 2014 (forfait en 2018):

+ : la répétition des étapes de montagne, le passage dans les Vosges, la sélection opérée dès la première semaine

- : les réticences mentales à surmonter après ses dernières expériences manquées dans le Tour, la priorité accordée au Tour l'année prochaine et la responsabilité qui l'accompagne

Primoz Roglic (SLO/LNL), 4e en 2018:

+ : le profil général de la course, les qualités d'explosivité et d'endurance

- : la position de prétendant, l'expérience limitée à deux participations, la présence d'un sprinteur candidat aux succès d'étape (Groenewegen) dans son équipe

Geraint Thomas (GBR/Sky), vainqueur en 2018:

+ : le nombre d'arrivées au sommet (2 victoires d'étape en 2018), l'intégration dans la plus forte équipe du peloton, les contre-la-montre

- : la participation probable au Giro, la cohabitation possible avec Froome, la difficulté de confirmer un premier succès.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.