DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A Pékin, accueil solennel accordé à Shinzo Abe près de la place Tiananmen

Vous lisez :

A Pékin, accueil solennel accordé à Shinzo Abe près de la place Tiananmen

A Pékin, accueil solennel accordé à Shinzo Abe près de la place Tiananmen
Taille du texte Aa Aa

Shinzo Abe a passé les troupes en revue près de la place Tiananmen à Pékin vendredi lors de la première visite officielle d'un chef de gouvernement japonais depuis 2011, alors que la guerre commerciale livrée par les États-Unis rapproche les deux puissances asiatiques rivales.

Le Premier ministre chinois Li Keqiang a accueilli M. Abe devant le Palais du Peuple près duquel flottait le drapeau japonais puis ils ont procédé ensemble au passage en revue d'une garde d'honneur avant d'entrer dans le palais pour y tenir des discussions.

gi

Ce déplacement s'inscrit dans un long processus de réconciliation, six ans après la nationalisation par l'État nippon d'îles disputées par Pékin, décision qui avait mis le feu aux poudres, déclenché des manifestations anti-japonaises en Chine et refroidi durablement les relations entre les deux pays. Il avait fallu attendre fin 2014 pour que s'amorce un timide dégel.

Les relations se sont réchauffées récemment au fur et à mesure que le président américain Donald Trump imposait des droits de douane massifs à la Chine et s'en prenait aux exportations japonaises dans le but affiché de réduire le déficit commercial des Etats-Unis.

Pékin et Tokyo devraient s'entretenir des moyens de renforcer la coopération économique entre la deuxième et la troisième économies du monde. M. Abe est accompagné d'une délégation de 500 entreprises japonaises soucieuses d'accroître leur présence sur le vaste marché chinois tandis que la Chine est intéressée par la technologie japonaise.

"Bien que les Etats-Unis soient un facteur assez influent dans les relations sino-japonaises, l'effet est limité", a commenté dans un éditorial le journal nationaliste chinois Global Times. "Si Pékin et Tokyo ont l'intention de fonder leurs futures relations bilatérales sur l'attitude de Washington, ils ne feront que s'égarer", poursuit le quotidien d'Etat.

MM. Abe et Li se sont déjà vus jeudi au cours d'une réception organisée pour le 40e anniversaire du Traité de paix et d'amitié scellé en 1978 par Pékin et Tokyo.

Li Keqiang avait alors appelé les deux pays à "promouvoir ensemble la paix au niveau régional" et à "protéger le multilatéralisme et la libre entreprise", selon la télévision d'Etat CCTV.

"Le Japon et la Chine jouent un rôle irremplaçable dans le développement économique de l'Asie et du monde", avait souligné Shinzo Abe, toujours d'après CCTV.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.