DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Belgique achète 442 blindés français pour environ 1,5 milliard d'euros

Vous lisez :

La Belgique achète 442 blindés français pour environ 1,5 milliard d'euros

La ministre française des armées Florence Parly à Paris, le 24 octobre 2018
@ Copyright :
Eric FEFERBERG
Taille du texte Aa Aa

La France va fournir à l'armée belge 442 blindés pour un montant d'environ 1,5 milliard d'euros, a annoncé vendredi la ministre française des armées Florence Parly.

Dans un communiqué publié au lendemain de l'annonce de l'achat par Bruxelles d'avions de chasse F-35 américains au détriment notamment du Rafale français, la ministre s'est félicitée de "cette excellente nouvelle, pour la France comme pour la Belgique".

gi

Cet accord, qui avait fait l'objet d'une "lettre d'intention" en vue d'un "partenariat stratégique" signée en juin 2017, porte sur la vente de 382 véhicules blindés légers multirôle de type "Griffon" et de 60 blindés de reconnaissance et de combat de type "Jaguar".

"Ce partenariat inédit comporte également un volet opérationnel incluant des entraînements, de la formation et le maintien en condition opérationnelle des matériels concernés", ajoute le communiqué.

Ces blindés ont été développés en France dans le cadre du programme Scorpion de renouvellement des capacités de combat de l'armée de Terre française, auquel participent notamment les groupes français Nexter Systems, Thales, Renault Trucks Defense ou encore Safran pour l'optronique. Ils seront livrables à la Belgique à compter de 2025.

Bruxelles avait annoncé jeudi l'achat de 34 F-35 de Lockheed Martin pour son armée de l'air, un contrat estimé à 3,6 milliards d'euros. Le président français Emmanuel Macron a "regretté" vendredi cette décision, estimant qu'elle allait "stratégiquement à contrario des intérêts européens".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.