DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Route du Rhum: Mer agitée, une écurie de course au large pionnière

Vous lisez :

Route du Rhum: Mer agitée, une écurie de course au large pionnière

Route du Rhum: Mer agitée, une écurie de course au large pionnière
Taille du texte Aa Aa

Comme dans l'automobile, l'écurie de course au large Mer agitée, la première à voir le jour en 1999, accompagne et fait émerger des projets en compétition. A la barre de la structure, un navigateur hors pair: Michel Desjoyeaux.

"Mer agitée est une caisse à outils dans laquelle on trouve toute la panoplie de services qui vont faire qu'un coureur va être performant sur son bateau", résume entre deux rendez-vous le navigateur de 53 ans interrogé par l'AFP dans son fief breton de Port-la-Forêt (Finistère).

Dessin et calcul de pièces, informatique et électronique embarquées, mécanique, hydraulique mais aussi gestion administrative, financière et logistique, sans oublier navigation en compétition: Mer agitée utilise les méthodes acquises par celui qu'on surnomme "le professeur" au bénéfice de projets qui vont du monocoque au multicoque en passant par la navigation en solitaire, la régate côtière ou les courses autour du monde.

Les budgets peuvent aller jusqu'à 5 millions d'euros pour un bateau neuf de la classe Imoca (60 pieds ou 18,28 mètres) avec une enveloppe annuelle de fonctionnement de 2,5 millions d'euros, note le chef d'entreprise. "Il y en a pour tous les budgets et toutes les ambitions", assure le seul double vainqueur du Vendée Globe (2001/2009), vainqueur de la Route du Rhum (2002), de la Transat anglaise (2004) et de multiples autres courses.

"Il ne faut pas se leurrer, ce n'est pas uniquement philanthropique ou pour la beauté du geste, c'est l'image de marque sur du long terme pour les sponsors", souligne le navigateur pour qui "les retours sur investissements sont assez importants".

"On a atteint les objectifs que nous nous étions fixés en termes de projet d'entreprise et vécu quatre années intenses", témoigne Annabelle Grandjean, directrice de la communication de l'assureur SMA, partenaire depuis 2014 de Mer Agitée.

- "Précurseur" et "visionnaire" -

Dans quelques jours, l'écurie qui emploie actuellement une quinzaine de personnes prendra le départ de la 40e édition de la Route du Rhum avec le 60 pieds SMA, construit par Mer Agitée et le chantier CDK Technologies. Paul Meilhat, l'un des grands espoirs de la voile océanique française, sera à la barre du monocoque blanc et bleu, vainqueur en 2014 de la Route du Rhum et un an plus tôt du Vendée Globe.

De 2011 à 2014, l'écurie avait géré l'ensemble du projet de François Gabart (MACIF) depuis la conception et la construction du bateau jusqu'au programme sportif. Le navigateur a remporté en 2013 le 7e Vendée Globe en un temps record, devenant en outre à 29 ans le plus jeune vainqueur de ce tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance.

"On a gagné quatre des cinq derniers Vendée Globe et tous les bateaux qu'on a construits ont eu des très beaux palmarès avec nous et après nous", souligne Michel Desjoyeaux, par ailleurs consultant pour le centre d'entraînement Pôle Finistère Course au large, usine à champions créé il y a 25 ans par Christian Le Pape, Michel Desjoyeaux, ainsi que d'autres skippers.

"Michel a été un précurseur et un visionnaire", note Christian Le Pape, soulignant que depuis d'autres navigateurs ont suivi sa voie. Aujourd'hui, les écuries se comptent sur les doigts d'une main, la plus importante en termes de budget de fonctionnement et de salariés étant celle de François Gabart, Mer concept.

"Pendant longtemps on n'a pas eu de concurrents mais maintenant on commence à être copiés", reconnaît dans un sourire Michel Desjoyeaux, à la tête également du bureau d'étude et d'architecture navale Mer Forte créé en 2008.

"On est dans un sport où l'expérience acquise par les anciens peut être transmise aux plus jeunes", assure le marin le plus titré de l'histoire des courses en solitaires, à l'origine plus passionné de technologie que de sport.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.