DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mondiaux de gymnastique: Biles brièvement hospitalisée pour un calcul rénal

Vous lisez :

Mondiaux de gymnastique: Biles brièvement hospitalisée pour un calcul rénal

Simone Biles lors des championnats de gymnastique à Boston le 20 août 2018
@ Copyright :
Tim Bradbury
Taille du texte Aa Aa

La reine de la gymnastique mondiale Simone Biles, quadruple championne olympique en titre, a été hospitalisée vendredi à Doha en raison d'un calcul rénal, a-t-elle tweeté à quelques heures de faire son entrée aux Mondiaux-2018, organisés au Qatar.

Biles et ses coéquipières de l'équipe des Etats-Unis sont attendues en qualifications à partir de 18h00 locales.

gi

"Rien de tel qu'une petite visite aux urgences à moins de vingt-quatre heures des Championnats du monde. Mais ce calcul rénal peut bien attendre", a-t-elle expliqué dans un tweet agrémenté d'une photo d'elle, tout sourire.

Aux Championnats du monde de Doha (25 octobre-3 novembre), Biles effectue son grand retour à la compétition après une année sabbatique, commencée après des JO-2016 fastueux --5 médailles dont 4 en or (concours général, sol, saut et par équipes, plus du bronze à la poutre)--.

Elle a donc décidé de ne pas être opérée et de tenir sa place au sein de l'équipe américaine aux Mondiaux, où l'attend un quatrième titre mondial au concours général, ce qu'aucune femme n'a jamais encore réussi.

A 21 ans, tout indique que la superstar de la gym est sur le point de reprendre sa domination --14 médailles d'or olympiques et mondiales empochées sur 23 attribuées entre 2013 et 2016-- là où elle l'avait laissée.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.