DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Top-14: Toulouse déroule, Perpignan déprime

Vous lisez :

Top-14: Toulouse déroule, Perpignan déprime

Top-14: Toulouse déroule, Perpignan déprime
Taille du texte Aa Aa

Toulouse et son demi de mêlée Antoine Dupont, en feu avec trois essais, ont confirmé leur forme européenne en s'imposant logiquement samedi à Perpignan (36-18) pour prendre place sur le podium, lors de la 8e journée du Top 14.

Après deux succès de prestige face à Bath et le Leinster en Coupe d'Europe, les Toulousains ont affiché leur supériorité et ont dominé à Aimé-Giral une équipe catalane toujours en quête de son premier succès en Top 14. Le Stade Toulousain et 2e, à six longueurs du leader clermontois, avant le match de Paris contre Montpellier dans la soirée.

gi

La science du contre et les jambes toulousaines ont fait la différence en seconde période, à l'image de Dupont, dont le triplé a démontré qu'il revenait de plus en plus fort pour son retour par la grande porte dans le XV de France.

Pragmatique et lucide, Toulouse a donné une leçon d'efficacité à une équipe catalane bien trop fragile en défense. Pour le promu, le maintien se complique toujours plus après huit défaites en autant de journées.

C'est pourtant en force que Perpignan avait inscrit le premier essai de la rencontre. Suite à une pénaltouche, Seilala Lam avait concrétisé la domination du huit de devant catalan (8-3, 20e).

Mais, sans surprise, Toulouse a réagi, déjà grâce à la vitesse de sa ligne de trois-quarts. Ambitieuse, agile et diablement pragmatique sur un contre de 80 mètres conclu par la fusée Cheslin Kolbe (8-10, 39).

La pénalité de Paddy Jackson récompensait l'envie du pack catalan à la pause (11-10 pour Perpignan).

Place ensuite à la démonstration toulousaine. Avec en chef d'orchestre Antoine Dupont. Le demi-de-mêlée laissa sa carte de visite trois fois (48, 65, 75) à une défense Sang et Or aux abois. Précis, lucides, nourris par les approximations catalanes, les Toulousains ont survolé le second acte. Passes au contact, prises d'intervalle et jeu dans le dos, tout y passa. Trop, beaucoup trop pour des Perpignanais sonnés. Le Stade Toulousain est bel et bien de retour.

Battu pour la quatrième fois à domicile, Perpignan déprime.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.