DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pluie, neige et vents s'abattent sur l'Europe, dix morts en Italie

Vous lisez :

Pluie, neige et vents s'abattent sur l'Europe, dix morts en Italie

Pluie, neige et vents s'abattent sur l'Europe, dix morts en Italie
Taille du texte Aa Aa

Une vague de mauvais temps a frappé plusieurs pays européens, dont l'Italie où dix personnes ont été tuées, tandis que des dizaines de milliers de foyers sur le continent restaient privés d'électricité mardi.

En Italie, outre cinq victimes recensées lundi, un homme a été tué en Vénétie (nord-est) par la chute d'un arbre, de même qu'un pompier dans le Haut Adige (nord). Une femme a été tuée par une coulée de boue et de rochers dans sa maison dans le Trentin (nord), ont affirmé les autorités.

gi

Un autre homme a été tué alors qu'il faisait du kitesurf près de Cattolica, sur la côte adriatique, une rafale de vent l'ayant projeté sur les rochers, selon la presse locale.

Le corps d'un homme a en outre été repêché mardi dans le lac de Levico, dans le nord, ont indiqué les pompiers.

Un homme est par ailleurs porté disparu au large de la Calabre, son voilier ayant été retrouvé lundi sur les rochers. Un corps a été aperçu en mer mais n'a pu être récupéré en raison de la tempête.

Selon les médias italiens, environ 170 touristes et employés d'hôtels sont bloquées au Col du Stelvio (nord), à la frontière entre l'Italie et la Suisse, à plus de 2.700 mètres d'altitude, en raison de fortes chutes de neige.

Dans le Frioul-Vénétie julienne (nord-est), 23.000 personnes sont sans électricité et de nombreuses routes sont impraticables, ont indiqué les autorités locales.

Les fortes pluies accompagnées de vents qui ont atteint jusqu'à 180 km/h dans certaines régions d'Italie ont entraîné aussi de graves perturbations de circulation.

A Gênes, l'aéroport devait rester fermé mardi jusqu'à 13H00 GMT, les pistes étant impraticables en raison des détritus charriés par la pluie, le vent et la marée.

Les écoles de la ville seront fermées toute la journée, de même qu'à Rome et dans de nombreuses autres municipalités italiennes.

Cette vague de mauvais temps a entraîné lundi un niveau historique d'"acqua alta" (eau haute) à Venise avec un pic à 1,56 mètre, provoquant la fermeture de la place Saint-Marc.

Les pays voisins de l'Italie sont également touchés par ces intempéries.

En Autriche, une partie de la toiture de la fortification médiévale qui domine Salzbourg s'est envolée dans la nuit de lundi à mardi en raison de vents soufflant à plus de 100 km/h.

Plus au sud, la protection civile a appelé lundi soir les quelque 500 habitants de Muhr à ne pas quitter leurs maisons et à se mettre à l'abri dans les étages élevés face à la montée des eaux de la rivière qui a bloqué les accès au village.

Même alerte dans une vallée proche de la frontière italienne, où des barrages menaçaient mardi matin de céder sous la pression des eaux.

"En plusieurs décennies, je n'ai jamais vu ça", a confié à la radio publique ORF Martin Guggenberger, commandant des pompiers dans une commune de ce secteur où de très nombreuses petites routes sont coupées et environ 10.000 foyers sont sans électricité.

En Slovénie, pays en "alerte rouge" depuis lundi, un véliplanchiste est porté disparu, tandis qu'en Croatie, la ville portuaire de Rijeka était inondée et de nombreuses liaisons de ferries étaient interrompues.

Dans le canton suisse du Tessin, de nombreuses routes sont impraticables, inondées ou bloquées par des chutes d'arbres.

En France, la neige, qui est tombé sur le centre du pays, a piégé plus de 2.000 véhicules dans le Massif central et privé d'électricité 195.000 foyers.

En Corse, 21.000 foyers restaient privés d'électricité mardi, les autorités faisant le bilan des dégâts provoqués par des rafales à 160 km/h.

En Espagne, des chutes de neige dans les Asturies (nord) ont provoqué des difficultés de circulation, 4.700 foyers restant privés d'électricité mardi, selon les autorités.

En République tchèque, le trafic ferroviaire était perturbé mardi matin à la suite de vents violents ayant provoqué de nombreuses chutes d'arbres sur les voies ferrées et environ 30.000 personnes étaient privées d'électricité, selon la compagnie publique d'électricité CEZ.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.