DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Copa Libertadores: le "superclasico" argentin Boca-River en finale

Vous lisez :

Copa Libertadores: le "superclasico" argentin Boca-River en finale

Copa Libertadores: le "superclasico" argentin Boca-River en finale
Taille du texte Aa Aa

En éliminant les Brésiliens du Gremio Porto Alegre et de Palmeiras mardi et mercredi, les grands rivaux argentins River Plate et Boca Juniors se sont qualifiés pour la finale de la Copa Libertadores, une opposition inédite pour la couronne sud-américaine.

Les deux équipes avaient déjà été opposées en Copa Libertadores, équivalente de la Ligue des champions en Amérique du sud, la dernière fois en 2015 en quart de finale, année où River avait conquis son 3e titre dans la compétition.

gi

La finale aller aura lieu mercredi prochain, à la Bonbonera, le stade de Boca Juniors.

La finale retour est programmée le 28 novembre, mais la tenue du G20 deux jours plus tard dans la capitale argentine, pourrait conduire la Conmebol à reporter la rencontre au 5 décembre, ou à l'avancer au 21 novembre, au stade Monumental de River Plate.

La demi-finale retour Gremio-River Plate avait été houleuse. Le club brésilien s'estime victime de deux erreurs d'arbitrage: un penalty sifflé injustement en faveur de River et un but du club argentin marqué de la main, selon les dirigeants de Gremio.

En outre, l'entraîneur de River Plate Marcelo Gallardo, suspendu de banc et de vestiaire par la Conmebol pour ce match, a fait un tour par les vestiaires à la mi-temps, pour donner des instructions à ses joueurs, menés 1-0. River a finalement gagné 2-1 à l'extérieur, se qualifiant de justesse après un revers 0-1 à l'aller à Buenos Aires.

Mercredi soir à Sao Paulo, le Boca de Carlos Tevez et du jeune international Francisco Pavon a géré son avantage du match aller (2-0). Le match nul 2-2 a suffi à Boca pour s'assurer une place en finale.

La dernière victoire de Boca en Copa Libertadores remonte à 2007. Pour le club du quartier populaire de La Boca, qui compte déjà six Copas Libertadores, ce sera l'occasion d'égaler le record d'un autre club argentin, Independiente, surnommé le "Roi des Coupes" pour ses sept titres dans la reine des compétitions sud-américaines de clubs.

C'est la dernière année que la finale de la Copa Libertadores se joue par match aller et retour. A partir de 2019, elle se jouera sur un match et Santiago, capitale du Chili, l'accueillera l'an prochain.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.