DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rugby: Demba Bamba veut "prouver qu'il mérite d'être là", à Marcoussis

Vous lisez :

Rugby: Demba Bamba veut "prouver qu'il mérite d'être là", à Marcoussis

Rugby: Demba Bamba veut "prouver qu'il mérite d'être là", à Marcoussis
Taille du texte Aa Aa

"Jouer au moins un match": à 20 ans, Demba Bamba, pilier de Brive en Pro D2, a évoqué jeudi ses premiers pas à Marcoussis avec le XV de France et fait part de son ambition pour les tests de novembre.

"L'objectif de cette tournée (contre l'Afrique du Sud le 10 novembre, l'Argentine le 17 et les Fidji le 24), c'est de jouer au moins un match. Prouver que je mérite d'être là", a déclaré à la presse le jeune pilier droit, surprise du groupe de 31 joueurs convoqués par le sélectionneur Jacques Brunel.

gi

S'il n'a que seize matches professionnels dans les jambes, dont aucune titularisation en Top 14, et évolue au deuxième échelon national, Bamba affiche tout de même sur son CV le titre de champion du monde des moins de 20 ans, en juin avec les Bleuets. Lequel lui confère une certaine obligation: "Il faut que je représente bien. Montrer que cette génération, ce n'est pas n'importe quoi. Personnellement, sur le terrain, je me dois de faire de bonnes choses."

Brunel souhaite de son côté que Bamba observe avant de le lancer dans le grand bain: "Dans un premier temps, il va être là pour voir comment ça fonctionne, regarder un peu ses camarades et j'espère qu'on pourra au cours de cette tournée l'intégrer" déclarait ainsi le sélectionneur à l'AFP le 18 octobre.

De là à le faire jouer d'entrée contre les Springboks? "On va voir", répondait Brunel. Bamba pourrait plus probablement fouler la pelouse de Lille face à l'Argentine ou celle du Stade de France face aux Fidji.

Ces adversaires n'ont pas l'air d'intimider le Briviste, "pressé de mettre les crampons", malgré le fossé entre la Pro D2 et les matches internationaux. "Cette année à Brive les entraînements sont très durs. Pour l'instant je n'ai pas ressenti de différence avec le XV de France. Même techniquement ça va... mais je n'ai participé qu'à des petits entraînements."

Outre l'objectif évident, d'intégrer pour de bon l'équipe de France, à moins d'un an de la Coupe du monde au Japon, le natif de Saint-Denis a une autre motivation, plus personnelle: sa mère, qui n'a jamais assisté en tribune à un de ses matches, lui a promis de venir s'il jouait au Stade de France, chez lui. "Si elle vient je n'aurais pas le choix, il faudra tout donner. Ça serait le rêve".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.