DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

F1: la disqualification de Grosjean au GP d'Italie confirmée en appel

Vous lisez :

F1: la disqualification de Grosjean au GP d'Italie confirmée en appel

F1: la disqualification de Grosjean au GP d'Italie confirmée en appel
Taille du texte Aa Aa

La disqualification du Français Romain Grosjean (Haas) à cause d'une voiture non-conforme lors du Grand Prix d'Italie début septembre, dont il s'était classé 6e, a été confirmée en appel, a annoncé son écurie vendredi.

"Bien sûr, nous sommes déçus de ne pas avoir remporté notre appel, réagit sur Twitter son "team principal" Guenther Steiner. Nous passons tout simplement à autre chose et regardons vers les deux dernières courses de l'année pour continuer à nous battre sur la piste, gagner plus de points et conclure notre meilleure saison à cette date en F1."

gi

Grosjean et son équipe ne récupèrent donc pas les huit points offerts pour une 6e place. Cinquième au classement des constructeurs, Haas demeure 30 longueurs derrière Renault et 22 devant McLaren. Son pilote est 13e, 14 unités derrière l'Espagnol Carlos Sainz Jr (Renault) et deux devant un autre Français, Pierre Gasly (Toro Rosso).

Saisis par Renault, avec laquelle Haas se livrait alors une bataille serrée pour la 4e place des constructeurs, les commissaires de course avaient constaté à l'issue de la manche italienne que les angles des extrémités avant du plancher de la monoplace du Français n'étaient pas réglementaires.

L'audience de la Cour d'appel internationale de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) s'est déroulée jeudi.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.