DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Top 14: Toulon stoppe l'hémorragie contre Perpignan

Vous lisez :

Top 14: Toulon stoppe l'hémorragie contre Perpignan

Top 14: Toulon stoppe l'hémorragie contre Perpignan
Taille du texte Aa Aa

Toulon peut souffler: après trois défaites de suite, Toulon a renoué avec la victoire en Top 14 en faisant plier physiquement Perpignan en deuxième période (26-16), samedi, à domicile, pour se donner de l'air au classement à l'issue de la 9e journée.

Le RCT (12e) revient à hauteur de Grenoble avec sa première victoire depuis le 22 septembre, déjà face à un mal classé (Agen, 33-3), à laquelle ont succédé cinq défaites consécutives toutes compétitions confondues. Les Perpignanais sont eux plus que jamais la lanterne rouge du championnat avec cette neuvième défaite.

gi

S'ils ont brisé leur spirale négative et assuré l'essentiel, les Varois, en mal de résultats et de confiance, se sont peu rassurés, tenus à bout de bras par le deuxième ligne Romain Taofifenua, impressionnant de puissance et de justesse, et l'ouvreur François Trinh-Duc (6/7 au pied).

Certes, le RCT a cette fois été capable de capitaliser sur les erreurs de son adversaire et de faire la différence au bon moment mais les maladresses et les fautes irriguant son jeu depuis le début de la saison ont été légions.

Et, encore une fois, les Toulonnais ont joué avec le feu en refusant de tenter les trois points (40+1) pour recoller au score à la mi-temps, un choix qui leur avait coûté, en fin de match, la victoire contre Newcastle en Coupe d'Europe il y a trois semaines (défaite 26-25) et peut-être un résultat contre La Rochelle (défaite 13-9 dimanche).

Leur choix d'aller en touche n'a encore une fois pas payé samedi. Résultat: ils étaient ainsi menés à la mi-temps (16-13).

Mais, dès le retour des vestiaires, le chassé croisé de pénalités a laissé place à une domination sans partage du RCT contre des Sang et Or éreintés physiquement.

Profitant d'une énième puissante charge de Taofifenua, l'ancien ailier All Black Julian Savea, repositionné au centre, était servi à hauteur et cassait pour la première fois du match deux plaquages avant de filer entre les perches pour replacer son équipe devant (43e, 20-16). Et inscrire, enfin, son premier essai sous ses nouvelles couleurs. Le signe que le vent a enfin tourné sur la Rade?

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.