DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

MotoGP: Marquez et Zarco profitent des malheurs de Rossi au GP de Malaisie

Vous lisez :

MotoGP: Marquez et Zarco profitent des malheurs de Rossi au GP de Malaisie

MotoGP: Marquez et Zarco profitent des malheurs de Rossi au GP de Malaisie
Taille du texte Aa Aa

Marc Marquez a remporté le Grand Prix de Malaisie catégorie MotoGP après avoir pris la tête suite à une chute de Valentino Rossi tout près du but, Johann Zarco s'est lui classé troisième dimanche sur le circuit de Sepang.

Parti en pole position après la rétrogradation de l'Espagnol, pénalisé de six places sur la grille pour un incident en qualifications, le Français n'était plus monté sur la boîte depuis le GP d'Espagne début mai.

"Je suis très heureux ! Ca a été une course géniale, même si c'est toujours très difficile ici. J'étais très fatigué à la fin", a-t-il réagi.

"J'ai pris un bon départ qui m'a assuré le podium", a raconté Zarco. Mais dans les derniers tours, "j'avais de plus en plus de mal à contrôler mon adhérence. J'ai essayé de garder de l'énergie pour finir mais ça n'était pas facile".

Et quand l'Espagnol Alex Rins (Suzuki) l'a doublé pour la deuxième place dans le dernier tour, il n'avait "pas la possibilité de (se) battre", a reconnu le pilote Tech3, équipe satellite de Yamaha.

Le tricolore se crée en tout cas de bons souvenirs à Sepang, où il a été sacré en Moto2 en 2016 et avait déjà décroché une troisième place en MotoGP l'an dernier.

- Marquez "à la limite" -

Ce succès permet par ailleurs à Marquez et Honda de réussir, après le titre pilotes au Japon il y a quinze jours, le doublé chez les constructeurs.

"J'ai poussé jusqu'à la limite, a confié le Catalan de 25 ans. Le départ n'était pas parfait mais j'ai ensuite commencé à rattraper des pilotes".

"Je me sentais de mieux en mieux vers la fin, a-t-il poursuivi. A mesure que je rattrapais Vale (Valentino Rossi, ndlr), ma motivation allait croissante. (...) J'ai fait tout mon possible pour finir la course, gagner et obtenir ce titre".

Deuxième sur la grille, Rossi, pilote le plus récompensé en Malaisie avec six victoires, a pris la tête au départ, avant de commettre une erreur à quatre tours de l'arrivée, sous la pression de Marquez.

Dix-huitième et hors des points, l'Italien s'incline dans la lutte pour la place de vice-champion du monde face à son compatriote Andrea Dovizioso (Ducati), qui pointe à 25 longueurs avec une manche encore à disputer, à Valence le 18 novembre.

Il est même désormais sous la menace de son équipier espagnol Maverick Vinales, deux points derrière.

Son parcours ce week-end confirme tout de même que sa Yamaha progresse, comme l'indiquait le succès en Australie la semaine dernière de Maverick Vinales, le premier pour la marque japonaise depuis 25 GP.

Meilleur pilote indépendant -

Rins et Zarco sont eux désormais cinquième et sixième au classement des pilotes, avec 149 points chacun.

Avec une unité d'avance sur le Britannique Cal Crutchlow (LCR Honda), qui s'est fracturé la cheville à Phillip Island et devrait encore être forfait en Espagne, et cinq sur l'Italien Danilo Petrucci (Ducati Pramac), le Français a l'avantage pour conserver la distinction de meilleur pilote indépendant acquise l'an dernier.

Vinales, l'Espagnol Dani Pedrosa (Honda) et Dovizioso ferment le top 6 de la course du jour.

Les catégories inférieures ont également désormais leurs champions du monde.

En Moto2, l'Italien Francesco Bagnaia (Kalex), 21 ans, a été couronné grâce à sa troisième place derrière son rival portugais Miguel Oliveira (KTM). Avec 32 points d'avance au classement des pilotes et une manche encore à disputer, il ne peut plus être rejoint. Son compatriote et équipier Luca Marini a lui remporté son premier Grand Prix moto.

L'Espagnol Jorge Martin (Honda), 20 ans, s'est offert la victoire, sa septième cette saison, et le titre en Moto3. Avec 26 unités de moins à son compteur, son dauphin italien Marco Bezzecchi (KTM), cinquième de la course, ne peut plus

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.