DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Guyana : six blessés dans l'atterrissage d'urgence d'un Boeing

Vous lisez :

Guyana : six blessés dans l'atterrissage d'urgence d'un Boeing

Guyana : six blessés dans l'atterrissage d'urgence d'un Boeing
Taille du texte Aa Aa

Six personnes ont été blessées dans l'atterrissage d'urgence d'un Boeing vendredi sur l'aéroport de Georgetown, la capitale du Guyana, a indiqué le ministre des Transports du pays.

L'appareil de la compagnie Fly Jamaica Airways avec 126 personnes à bord venait de décoller pour Toronto lorsqu'il a connu un problème hydraulique et est retourné vers l'aéroport, où il a dérapé hors de la piste, a précisé le ministre, David Patterson.

gi

Selon le ministre, la vie des personnes blessées n'est pas en danger et elles ont été acheminées vers un hôpital proche. "Elles sont toutes dans un état stable et en observation. Aucune fracture n'a été signalée", a poursuivi David Patteron devant la presse.

Quatre-ving-deux Canadiens figuraient parmi les 118 passagers à bord de ce Boeing 757-200. Il y avait huit membres d'équipage.

Le pilote a détecté le problème hydraulique dix minutes après le décollage.

La police et l'armée ont été déployées pour sécuriser le site de l'accident afin d'y mener l'enquête.

Le service américain pour la sécurité des Transports a été alerté.

"Nous pouvons confirmer que le vol OJ256 de Fly Jamaica à destination de Toronto a regagné Georgetown en raison d'un problème technique et a subi un accident à l'atterrissage", a simplement indiqué la compagnie dans un communiqué.

"A l'heure actuelle, nous pensons que les 118 passagers et les huit membres d'équipage sont sains et saufs. Nous fournissons une aide sur place et donnerons d'autres informations dès que possible", a-t-elle assuré.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.