DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

GP du Brésil: Hamilton offre une 100e pole à Mercedes, Vettel reçoit une grosse amende

Vous lisez :

GP du Brésil: Hamilton offre une 100e pole à Mercedes, Vettel reçoit une grosse amende

GP du Brésil: Hamilton offre une 100e pole à Mercedes, Vettel reçoit une grosse amende
Taille du texte Aa Aa

Lewis Hamilton a offert à Mercedes sa 100e pole position en F1 samedi à Sao Paulo, alors que Sebastian Vettel, 2e des qualifications du GP du Brésil, a écopé d'une amende de 25.000 euros pour ne pas avoir respecté le protocole de la pesée.

"C'était une séance qualificative difficile, le temps évoluait sans cesse", a déclaré le Britannique, sacré il y a deux semaines au Mexique.

gi

La pluie a fait une timide apparition en Q1 avant de s'intensifier en Q2 puis de disparaître complètement en Q3, laissant la piste s'assécher.

Elle pourrait à nouveau rebattre les cartes pour la course dimanche dont le départ est prévu à 18h10 françaises (17h10 GMT).

"Ferrari est très rapide ce week-end et nous avons beaucoup travaillé avec mes ingénieurs pour nous assurer que nous étions prêts", a souligné Hamilton, qui a signé un nouveau record de la piste en 1 minute 7 secondes 281/1000, 93/1000 devant Vettel.

En quête des records de titres et de victoires de Michael Schumacher, Hamilton a à cœur de conserver la motivation qui lui avait un peu fait défaut sitôt ses couronnes acquises en 2015 et 2017.

Il doit aussi valider le cinquième titre consécutif des constructeurs de son écurie, qui sera acquis si Ferrari n'inscrit pas treize points de plus que Mercedes ce week-end.

- Hamilton pas inquiété -

Cela semble possible car la seconde Flèche d'argent du Finlandais Valtteri Bottas s'élancera de la 3e place devant l'autre Finlandais du plateau Kimi Räikkönen (Ferrari) et le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull).

Pour sa 82e pole en carrière, la 10e de la saison, Hamilton s'est vu remettre son prix par le Brésilien Felipe Massa, qu'il avait privé d'un sacre à Interlagos en 2008.

"J'apprécie tellement l'amour que je reçois ici", a expliqué Hamilton dont le casque reprend lors de ce GP auriverde les couleurs de son idole d'enfance Ayrton Senna.

"Évidemment quand je me battais contre Felipe, j'étais presque l'ennemi, mais au fil des ans, c'est devenu, je crois un véritable amour mutuel avec les fans brésiliens", a-t-il assuré.

En Q2, Hamilton a frôlé la catastrophe en manquant de peu percuter le Russe Sergey Sirotkin (Williams) et aurait pu être l'objet d'une enquête des commissaires.

Sirotkin a pris sa défense mais Hamilton a rejeté la responsabilité sur le Russe.

Le quintuple champion du monde n'a pas été inquiété au final, de quoi renforcer les accusations de traitement de faveur dont il bénéficie selon certains.

Symbole de cette mansuétude supposée, Vettel avait été sanctionné en Autriche pour un épisode assez similaire avec l'Espagnol Carlos Sainz Jr (Renault).

L'Allemand a été sanctionné pour avoir notamment laissé son moteur en marche avant la pesée préalable à la Q2.

Impatient d'en finir, il a heurté un plot devant la balance.

- Sauber en progrès -

Poussé sur celle-ci par des commissaires de piste avec le moteur allumé, il l'a finalement éteint, heureusement pour lui car le résultat aurait pu être faussé.

Mais il a endommagé le pont de bascule de la balance en redémarrant à tort.

"Ce n'était pas très fair-play de m'appeler à ce moment là pour la pesée alors que les conditions changeaient: je voulais juste qu'ils se dépêchent", a expliqué l'Allemand.

Ce nouvel éclat s'ajoute à la liste déjà longue des erreurs de Vettel cette saison.

Sauber a confirmé ses progrès constants en plaçant le Suédois Marcus Ericsson, qui partira en IndyCar l'an prochain, et le Monégasque Charles Leclerc, future recrue de Ferrari, aux 6e et 7e places sur la grille.

Bénéficiant également de la pénalité de cinq places de l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull), rétrogradé au 11e rang, les Français Romain Grosjean (Haas) et Pierre Gasly (Toro Rosso) partiront des 8e et 9e positions.

Troisième tricolore du plateau, Esteban Ocon n'occupera que la 18e place au départ, la faute à un mauvais réglage effectué après la dernière séance d'essais libres et à une pénalité de cinq places récoltée pour un changement de boite de vitesse.

Alors qu'il est quasiment assuré de ne pas obtenir de baquet la saison prochaine, le pilote de Racing Point Force India aurait sans doute apprécié une position plus élevée sur la grille pour son avant-dernière course.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.