DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne: le Barça battu chez lui, le Real fortifie Solari

Vous lisez :

Espagne: le Barça battu chez lui, le Real fortifie Solari

Espagne: le Barça battu chez lui, le Real fortifie Solari
Taille du texte Aa Aa

Malgré un doublé du revenant Lionel Messi, le leader Barcelone a laissé échapper dimanche face au Betis (4-3) deux ans d'invincibilité à domicile en Championnat d'Espagne. Et revoilà dans son sillage le Real Madrid, vainqueur 4-2 à Vigo pour conforter l'entraîneur intérimaire Santiago Solari.

Cela faisait 42 matches, soit depuis septembre 2016, que le Barça ne perdait plus en Liga au Camp Nou. Mais la série a pris fin face à la maîtrise et l'opportunisme du Betis Séville lors de cette 12e journée, même si Messi a inscrit deux buts pour son retour de blessure (68e sur penalty, 90e+2).

gi

Ce revers est une bonne nouvelle pour le Real Madrid qui revient dans la course au titre après sa victoire à Vigo, où les blessures se sont accumulées (Casemiro, Reguilon, Nacho) et où Karim Benzema, étincelant buteur (23e) puis impliqué sur le deuxième but (56e), a impressionné.

Au classement, le FC Barcelone (1er, 24 pts) conserve la première place mais laisse un trio de poursuivants se rapprocher à seulement un point et le Real (6e, 20 pts) revenir à quatre longueurs.

Le leader blaugrana est talonné par le Séville FC (2e, 23 pts), qui a battu 2-1 l'Espanyol (5e, 21 pts) grâce à un but décisif du Français Wissam Ben Yedder, et par l'Atlético Madrid (3e, 23 pts) et Alavés (4e, 23 pts).

- 'C'est une Liga très serrée' -

"C'est bien de rester en tête, je ne vais pas le nier, a tenté de positiver l'entraîneur barcelonais Ernesto Valverde. C'est une Liga très serrée et cette défaite doit nous servir pour nous rendre compte que gagner n'est jamais facile."

C'est d'ailleurs la Liga la plus serrée à ce stade depuis 1993... Et cet improbable revers du Barça à la maison intervient alors que les Catalans récupéraient ce week-end leur capitaine Messi, indisponible pendant trois semaines (bras fracturé).

Mais après écrasé sans lui le Real 5-1 dans le clasico fin octobre, les Barcelonais ont fini par trébucher avec lui. Cela promet un choc au sommet après la trêve internationale entre l'Atlético et le Barça le 24 novembre.

Dimanche, Valverde a pu regretter les problèmes d'indiscipline d'Ousmane Dembélé, écarté du groupe pour un match où sa vitesse et ses dribbles ont grandement manqué.

Messi sur penalty (68e) et Arturo Vidal (79e) ont entretenu l'espoir mais Giovani Lo Celso (72e) et Sergio Canales (83e) ont à chaque fois douché le Camp Nou. Rakitic, exclu, avait entretemps laissé ses partenaires à dix (82e).

- Délicieux Benzema -

A Vigo, le défenseur du Celta Gustavo Cabral a également vu rouge (86e). Mais le Real aurait aussi pu finir en infériorité numérique tant les blessures se sont multipliées: sorties précoces de Casemiro (18e), Sergio Reguilon (45e) et Nacho (70e). Gareth Bale a également semblé touché.

Heureusement, la "Maison blanche" a pu s'appuyer sur la forme éclatante de Benzema, à nouveau buteur: contrôle délicieux dans la surface et frappe en pivot imparable (23e).

Le Français, qui a aussi trouvé la transversale (50e), a déjà marqué autant cette saison en Liga (5 buts) que sur l'ensemble des 38 journées de l'an dernier. Et son tir puissant a été dévié par le gardien sur son poteau puis malencontreusement poussé au fond par Cabral contre son camp (56e).

Malgré tout, le Real a tremblé et encaissé deux buts signés Hugo Mallo (61e) et Brais Mendez (90e+4) et n'a respiré qu'après un penalty transformé par Sergio Ramos d'une panenka (83e) et un missile de Dani Ceballos (90e+1).

Mais cette victoire conforte l'entraîneur Santiago Solari: avec quatre succès en autant de matches, il est bien parti pour être conforté dans ses fonctions au terme légal de son intérim ce lundi.

"Nous sommes heureux. Je crois que c'est une bonne réponse à cette question", a déclaré Emilio Butragueño, directeur des relations institutionnelles du Real, laissant entendre que l'Argentin devrait voir son bail prolongé durablement.

Résultats complets de la 12e journée:

vendredi

Levante - Real Sociedad 1 - 3

samedi

Valladolid - Eibar 0 - 0

Getafe - Valence CF 0 - 1

Atlético Madrid - Athletic Bilbao 3 - 2

Gérone - Leganés 0 - 0

dimanche

Alavés - SD Huesca 2 - 1

Barcelone - Betis Séville 3 - 4

Séville - Espanyol Barcelone 2 - 1

Rayo Vallecano - Villarreal 2 - 2

Celta Vigo - Real Madrid 2 - 4

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.