DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La caravane de migrants progresse dans l'ouest du Mexique après un mois sur la route

Vous lisez :

La caravane de migrants progresse dans l'ouest du Mexique après un mois sur la route

La caravane de migrants progresse dans l'ouest du Mexique après un mois sur la route
Taille du texte Aa Aa

Après un mois sur les routes, la caravane de migrants centraméricains progressait mardi dans l'ouest du Mexique en direction de Tijuana, à la frontière avec les Etats-Unis.

La caravane, qui rassemble environ 5.000 migrants, était partie le 13 octobre de San Pedro Sula au Honduras, fuyant la pauvreté et la violence des gangs criminels.

gi

Les migrants ont passé la nuit à Guadalajara (ouest) après avoir parcouru plus de 2.000 km depuis leur départ du Honduras et se dirigeait mardi vers l'Etat de Sinaloa, le long de la côte Pacifique mexicaine.

Les autorités de l'Etat de Jalisco ont mis à leur disposition mardi matin des dizaines de bus pour les conduire jusqu'à la limite de l'Etat de Nayarit (ouest).

Mais ces bus ont déposé les migrants au péage de El Arenal, à environ 80 km de l'Etat voisin, suscitant la colère de ces Centraméricains qui cherchaient alors à poursuivre en faisant de l'auto-stop, a constaté l'AFP.

Deux autres caravanes d'environ 2.000 migrants chacune progressent également en direction de Mexico.

Plus de 3.000 migrants ont récemment déposé des demandes d'asile, selon les autorités mexicaines.

Des petits groupes de la principale caravane sont déjà arrivés à Tijuana, au nord-ouest du Mexique, qui jouxte San Diego en Californie.

Au poste-frontière, les autorités américaines ont fermé certaines voies d'accès pour les automobilistes et les militaires y ont installé des barrières en ciment et des barbelés.

La caravane a déclenché la furie de Donald Trump qui craint une "invasion" de ces migrants qu'il a qualifié de "membres de gangs".

Le secrétaire américain à la Défense, Jim Mattis, devrait effectuer mercredi une visite à McAllen au Texas.

Plus de 7.000 militaires américains ont été prépositionnés début novembre dans des Etats américains frontaliers, à l'approche de ce cortège de migrants.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.