DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

F1: Hamilton sceptique sur la pertinence d'un nouveau Grand Prix au Vietnam

Vous lisez :

F1: Hamilton sceptique sur la pertinence d'un nouveau Grand Prix au Vietnam

F1: Hamilton sceptique sur la pertinence d'un nouveau Grand Prix au Vietnam
Taille du texte Aa Aa

Le champion du monde britannique Lewis Hamilton a fait part d'un certain scepticisme sur la pertinence d'ajouter un Grand Prix au Vietnam au calendrier du Championnat du monde de F1 en 2020, dans des propos relayés par la BBC mercredi.

"Je suis déjà allé au Vietnam et c'est un très beau pays. Je suis déjà allé disputer une course de F1 en Inde. C'était étrange, parce que, dans un pays d'une telle pauvreté, vous aviez cet imposant et très beau circuit tracé au milieu de nulle part. J'avais un sentiment très mitigé lorsque je suis allé à ce Grand Prix", a déclaré le Britannique.

gi

"Nous avons eu un Grand Prix en Turquie, presque personne n'est venu. Super course, super week-end, mais pauvre audience", a ajouté le pilote de 33 ans.

La Formule 1 s'est étendue depuis les années 2000 à de nouveaux pays, Malaisie (entre 1999 et 2017) Chine (depuis 2004), Bahreïn (depuis 2004), Turquie (entre 2005 et 2011), Singapour (depuis 2008), Abou Dhabi (depuis 2009), Corée du Sud (entre 2010 et 2013), Inde (entre 2011 et 2013), Russie (depuis 2014) et Azerbaïdjan (depuis 2016), avec plus ou moins de succès.

La sauce a pris notamment à Singapour, qui accueille un Grand Prix urbain en nocturne, mais les GP d'Inde et de Corée du Sud ont suscité beaucoup moins d'engouement.

Hamilton préférerait qu'on augmente le nombre de Grands Prix dans les pays qui ont une tradition de la course automobile, plutôt que de s'étendre à de nouveaux marchés.

"Purement du point de vue de la course, je ne sais pas à quel point il est important d'aller dans de nouveaux pays", a-t-il questionné.

"Nous avons avec l'Angleterre, l'Allemagne, l'Italie, des pays de forte tradition de courses (de F1) et ça commence à s'implanter aux Etats-Unis", a noté le désormais quintuple champion du monde.

"Mais vous n'avez toujours qu'un seul Grand Prix dans ces pays. Si ça ne tenait qu'à moi, j'essaierai d'y organiser plus de GP", a-t-il poursuivi.

"Si vous aviez le Grand Prix de Silverstone et un Grand Prix à Londres, ça serait plutôt cool. Si vous aviez un Grand Prix d'Allemagne et un Grand Prix à Berlin... dans des endroits à forte densité de population... Ca n'est pas nécessaire d'aller dans des pays qui ne connaissent pas grand chose à la F1", a encore estimé le pilote Mercedes.

Ses propos interviennent quelques jours après l'officialisation de l'organisation d'un GP au Vietnam à partir d'avril 2020 dans les rues de la capitale Hanoï.

Ce rendez-vous est la première épreuve à voir le jour sous l'égide du nouveau promoteur de la F1 depuis 2017, Liberty Media, qui entend "développer de nouvelles villes et destinations afin d'agrandir l'intérêt de la Formule 1".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.