DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

NBA: Golden State traverse une mauvaise passe, Houston va mieux

Vous lisez :

NBA: Golden State traverse une mauvaise passe, Houston va mieux

NBA: Golden State traverse une mauvaise passe, Houston va mieux
Taille du texte Aa Aa

Cinq mois après leur duel de haute volée en finale de conférence, Golden State et Houston se sont retrouvés jeudi et cette fois les Warriors ont été surclassés 107 à 86 par les Rockets en plein renouveau.

Rien ne va plus pour Golden State: trois jours après la dispute entre Draymon Green et Kevin Durant en plein match contre les Clippers, les double champions NBA en titre ont livré leur plus mauvais match de la saison.

gi

Ils n'ont jamais fait illusion face aux Rockets qu'ils avaient battu de justesse (4-3) en juin dernier pour atteindre la finale NBA 2018.

Passées les deux premières minutes, les joueurs de Steve Kerr ont été méconnaissables.

Leur ligne de statistiques collectives est révélatrice: 42,1% de réussite au tir, 22,2% à trois points, 24 fautes personnelles, 16 ballons perdus et seulement 18 passes décisives.

Alors que Stephen Curry, blessé aux adducteurs, a déclaré forfait pour son quatrième match de suite, seul Kevin Durant a surnagé avec 20 points.

Draymond Green, de retour de sa suspension d'un match pour "comportement néfaste à l'équipe", a fini avec un zéro pointé et Klay Thompson est de nouveau passé à côté de son match (10 pts, 5 sur 16 au tir).

C'est la quatrième défaite cette saison de Golden State mais, plus grave, la troisième en cinq matchs.

"En ce moment, on est un peu moins bien physiquement et on est un peu entamé moralement", a résumé Kerr.

- 27 points pour Harden -

"Je ne peux pas le nier, à nous de trouver des ressources pour réagir, on est dans une période difficile, mais la saison est encore longue", a insisté le coach des Warriors.

Et ce n'est pas les déplacements toujours compliqués coup sur coup à Dallas et San Antonio qui vont permettre à Golden State de reprendre facilement pied.

De son côté, Houston va mieux: après son début de saison calamiteux (1 v-5 d), la franchise texane a remporté six de ses huit derniers matchs.

James Harden, MVP (meilleur joueur NBA) en titre, a marqué 27 points et commence à retrouver son insolente efficacité de la saison dernière.

Chris Paul a lui distillé sept passes décisives et marqué dix points.

"Depuis plusieurs matchs déjà, on joue mieux en défense, on fait plus attention aux détails et contre une équipe comme Golden State qui a tant d'atouts offensifs, c'est très important", a insisté Paul.

Pour la première fois cette saison, Houston a équilibré son bilan (7 v-7 d), mais reste coincé à la 12e place de la conférence Ouest, toujours dominée par Golden State (12 v-4 d).

Juste avant le coup d'envoi de la rencontre, Houston a officialisé le départ de Carmelo Anthony après seulement dix matchs, reconnaissant avoir fait une erreur de casting malgré toute la bonne volonté de "Melo" qui avait même accepté d'être remplaçant.

Denver, qui restait sur quatre défaites consécutives, a écrasé Atlanta 138 à 93 avec 25 points du pivot espagnol Juancho Hernangomez, l'un des sept joueurs des Nuggets à avoir marqué au moins dix points.

Enfin, les Clippers sont venus à bout de San Antonio 116 à 111 et ont empoché leur troisième victoire de suite avec 23 points de Lou Williams, auteur d'un panier à trois points qui a donné l'avantage à son équipe à 40 secondes de la fin.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.