DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: Djokovic veut finir la saison en apothéose

Vous lisez :

Tennis: Djokovic veut finir la saison en apothéose

Taille du texte Aa Aa

Après une deuxième partie de saison éblouissante, le numéro un mondial Novak Djokovic a l'occasion de terminer l'année en apothéose dimanche en finale du Masters de Londres face à l'Allemand Alexander Zverev (N.5), qui a éliminé Roger Federer.

En demi-finale samedi, le Serbe a dominé (6-2, 6-2) en 1h15 le Sud-Africain Kevin Anderson (N.6), battu pour la troisième fois en autant de confrontations cette saison.

gi

"Je suis vraiment satisfait de jouer à haut niveau avec constance, semaine après semaine, ces cinq ou six derniers mois", a réagi Djokovic, sur le court.

A Londres cette semaine, l'homme au 14 titres du Grand Chelem livre une véritable démonstration de force: en quatre matches, il n'a pas encore été breaké et n'a dû écarter que deux balles de break.

Et pourtant, qui aurait parié en début d'année sur sa présence en finale du Masters? Absent six mois du circuit fin 2017, opéré d'un coude en février, le "Djoker" était retombé à la 22e place mondiale en mai.

Mais il a entamé une remontée fantastique au début de l'été, s'adjugeant notamment Wimbledon et l'US Open, et ne perdant que deux matchs depuis le mois de juillet. Ce parcours lui a permis de retrouver son trône à l'issue du Masters 1000 de Paris, tout juste deux ans après l'avoir quitté.

Dimanche, le Serbe a la possibilité de remporter un 6e Masters, comme Roger Federer. Il sera le favori car il a déjà dominé Zverev mercredi, dans son deuxième match de la phase de groupe.

"J'ai très bien joué en poule contre Sasha (Zverev), mais je ne pense pas qu'il était proche de son meilleur niveau", a concédé le Serbe à l'issue de sa demi-finale victorieuse. "Ce sera le dernier match de l'année pour nous deux, alors que le meilleur gagne !".

- Federer 'content' de sa saison -

Après celles de 2012, 2014 et 2015, Federer a manqué une quatrième finale face à Djokovic, une affiche de prestige qu'aurait apprécié le public londonien.

Opposé a Zverev dans l'après-midi, le maestro suisse a cédé en deux sets, 7-5, 7-6 (7/5), se montrant moins offensif que son adversaire dans les moments importants.

Malgré la déception, "Rodger" s'est montré satisfait d'avoir réussi une saison pleine, entamée par une victoire à l'Open d'Australie, pendant laquelle il a occupé temporairement à la première place mondiale, en mai puis en juillet.

"Je suis vraiment fier d'être encore compétitif à 37 ans, et vraiment heureux de jouer au tennis", a-t-il déclaré en conférence de presse.

"De ce point de vue, malgré la déception que je peux avoir après ce match, si je prends du recul, je suis vraiment content de ma saison. Redevenir numéro 1, c'était un accomplissement énorme dans ma vie, dans ma carrière, pour être honnête. Je n'aurais jamais cru y arriver encore une fois".

Incarnation de la jeune génération, Zverev devient, à 21 ans, le plus jeune joueur à atteindre la finale du Masters depuis l'Argentin Juan Martin del Potro en 2009. Il tentera dimanche d'imiter son entraîneur Ivan Lendl, vainqueur en 1982 du premier de ses cinq Masters, à 21 ans également.

Mais avant son nouveau duel contre le numéro 1 mondial, l'Allemand s'est montré prudent.

"Actuellement, Novak est le meilleur joueur du monde. Il est très difficile à battre. Il n'a quasiment pas perdu un match depuis six mois", a-t-il reconnu en conférence de presse. "Il joue un tennis incroyable. Il faut vraiment jouer son meilleur tennis pour avoir une chance contre lui".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.