DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Alexander Zverev: "Ahurissant"

Vous lisez :

Alexander Zverev: "Ahurissant"

Alexander Zverev: "Ahurissant"
Taille du texte Aa Aa

Victorieux dimanche du titre le plus prestigieux de sa carrière au Masters, le jeune Alexander Zverev, 21 ans, a jugé "ahurissant" son parcours dans le tournoi, après avoir battu successivement Roger Federer et Novak Djokovic, ce que personne n'avait réussi à faire dans l'histoire.

Q: Que signifie cette victoire pour vous ?

gi

R: "Ca veut dire beaucoup de choses. C'est évidemment le plus grand titre de ma carrière. Ce trophée signifie vraiment beaucoup de choses, pour tous les joueurs. Ici, vous jouez seulement contre les meilleurs. La manière dont j'ai joué aujourd'hui, dont j'ai gagné... pour moi, c'est tout simplement incroyable. C'est ahurissant de remporter ce titre en battant coup sur coup deux joueurs comme Roger (Federer) et Novak (Djokovic), en demi-finale et en finale. Je suis incroyablement heureux et fier. Je n'ai perdu qu'un seul de mes jeux de service aujourd'hui. Je pense que c'est une belle statistique, contre le meilleur retourneur du circuit. Et je l'ai breaké dans la foulée donc ce n'est pas vraiment quelque chose qui va m'ennuyer. En fait, il n'y a rien qui puisse m'ennuyer maintenant: vous pouvez me demander ce que vous voulez (sourire)"

Q: Pensez-vous pouvoir terminer l'année prochaine en tête du classement après avoir battu l'actuel et l'ancien numéro 1 mondial?

R: "Évidemment, ils seront toujours les gars à battre lors des grands tournois. J'espère pouvoir les battre. Je vais faire tout mon possible pour m'améliorer, pour toujours rivaliser avec eux. Mais j'ai encore beaucoup de choses à améliorer. Je suis encore très jeune. J'espère pouvoir jouer encore mieux au tennis l'année prochaine, même si ça a été une bonne année."

Q: Pouvez-vous nous dire quelle a été la contribution d'Ivan Lendl, votre entraîneur ?

R: "Il a analysé le match que j'ai joué contre Novak Djokovic il y a quelques jours et m'a dit quelques trucs que je devais faire différemment. J'étais plus agressif aujourd'hui. J'ai essayé de prendre la balle plus tôt. Ce genre de choses. Mais mon père est celui qui m'a donné la base. Mon père est celui qui m'a appris le tennis. Je lui en suis très reconnaissant. Tout ce que je fais sur le court, c'est grâce à mon père, parce qu'il est là depuis 21 ans. C'est comme ça. Je veux dire, il a construit mes fondations. Il a construit la personne que je suis. Évidemment, l'expérience d'Ivan, sur et hors du terrain, est incroyable. Cela m'a également aidé à jouer les deux matches que je viens de jouer (contre Federer puis Djokovic)."

Propos recueillis en conférence de presse

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.