DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fausse note pour les Bleus de Deschamps, éliminés en Ligue des nations

Vous lisez :

Fausse note pour les Bleus de Deschamps, éliminés en Ligue des nations

Fausse note pour les Bleus de Deschamps, éliminés en Ligue des nations
Taille du texte Aa Aa

Didier Deschamps a perdu sa bonne étoile: les Bleus ont vu la phase finale de la Ligue des nations s'envoler lundi dans les dernières secondes du décisif Allemagne/Pays-Bas (2-2) au profit des Néerlandais, de quoi gâcher la fin d'une année pourtant exceptionnelle.

Les champions du monde n'avaient plus leur destin en main après la sortie de route à Rotterdam (défaite 2-0) vendredi face à des Néerlandais supérieurs dans le jeu et l'engagement.

Seule une victoire de l'Allemagne, lundi soir à Gelsenkirchen, leur ouvrait la voie vers le tournoi de clôture final disputé du 5 au 9 juin à Porto et Guimaraes, et pour lequel se sont également qualifiés la Suisse, l'Angleterre et le Portugal.

gi

La "Mannschaft" a longtemps cru l'emporter -- et la France se qualifier -- puisque Timo Werner (9e) et Leroy Sané (20e) ont permis aux locaux de prendre le large en début de partie. Mais les Néerlandais ont égalisé dans les derniers instants par l'attaquant Quincy Promes (85) et le capitaine Virgil van Dijk (90e+1).

Le scénario est cruel pour les champions du monde et peinera sûrement leur sélectionneur, qui a su transmettre à ses joueurs le dégoût de la défaite.

"On a envie de gagner, de tout rafler sur notre passage", disait par exemple le taulier Blaise Matuidi avant le déplacement manqué aux Pays-Bas.

- Place à l'Euro -

La Ligue des nations est certes un nouveau tournoi de l'UEFA à l'importance relative, mais les Bleus en avaient néanmoins clairement fait une priorité de l'après-Mondial.

Le capitaine Hugo Lloris l'a encore rappelé lundi après-midi, alors que la qualification semblait compromise. "Même si c'est pas une Coupe du monde, un Euro ou une phase qualificative, ça reste une compétition et on s'était mis comme objectif de finir premier", a avoué le gardien de Tottenham.

La sélection tricolore va désormais se tourner vers les qualifications pour l'Euro-2020 qui débuteront au mois de mars, et dont le tirage au sort des groupes est prévu le 2 décembre à Dublin.

Mais avant cela, il y aura un dernier match, amical, à disputer mardi (21H00) au Stade de France contre l'Uruguay de Luis Suarez et Edinson Cavani.

"C'est notre dernière sortie en 2018 et on ne peut pas se permettre de boucler une si belle année avec un résultat négatif", a souligné Kylian Mbappé dimanche.

France-Uruguay constitue un "remake" du quart de finale remporté par les Bleus cet été au Mondial (2-0). Mais Suarez, l'attaquant du FC Barcelone, n'y voit pas matière à revanche pour la Céleste.

"Ce sont deux matches complètement différents", mardi c'est un amical où "il faut juste profiter" et essayer d'offrir "un bon spectacle", a déclaré l'ancien buteur de Liverpool.

Une victoire au Stade de France est dans les cordes de l'Uruguay, selon lui: "On peut battre la France comme on peut battre n'importe quel rival de l'élite: en respectant la qualité de l'adversaire, et en sachant que nous aussi nous avons des points forts".

Parmi ces points forts figure Edinson Cavani. L'attaquant du Paris SG, forfait sur blessure lors du choc en Coupe du monde, est attendu mardi sur la pelouse de Saint-Denis. Le sélectionneur uruguayen Oscar Tabarez devra en revanche composer, en défense, sans son gardien Fernando Muslera et sa charnière centrale Diego Godin et José Maria Giménez.

Du côté des Bleus, Deschamps pourrait profiter de cette rencontre sans enjeu, où six changements sont permis en cours de match, pour offrir une première sélection au latéral gauche lyonnais Ferland Mendy et à l'attaquant de Mönchengladbach Alassane Pléa. Et donner un peu plus de temps de jeu au prometteur milieu de l'OL Tanguy Ndombélé.

Ce serait une façon pour le sélectionneur, déjà, de préparer l'avenir.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.